Un CA indépendant au Franco, et de nouveaux horizons !

Au mois de novembre prochain, le journal Le Franco fêtera ses 90 ans. Une date d’anniversaire doublement symbolique, puisque l’année 2018 sera l’année de la concrétisation : celle d’un CA indépendant. Cette nomination par le conseil d’administration de l’ACFA, le 27 mai dernier, marque un tournant dans l’évolution du journal. Regarder vers l’avenir, avancer et évoluer ensemble, c’est le but de toute communauté et cela dans sa très grande diversité.

road 3478977 1280

L’avenir ? On ne peut pas le prédire, mais on peut y travailler pour le construire. Depuis deux ans, le journal se porte bien financièrement, et cela grâce au travail de toute une équipe. Des gens travailleurs, intelligents, compétents, talentueux et surtout passionnés par ce qu’ils font. J’en profite pour les saluer et les remercier pour l’énergie et le dévouement qu’ils apportent au quotidien au sein du journal Le Franco.

La barre du bateau a donc été redressée, et cela en dépit d’innombrables tempêtes et difficultés. Comme dit le dicton, ce qui ne tue pas rend plus fort.

Au fil du temps, je peux dire que c’est un véritable attachement qui s’est développé pour ce journal. J’ai toujours pensé que Le Franco avait quelque chose d’unique, et valait largement la peine que l’on se batte pour lui. Car un journal, c’est un peu comme une personne, il a sa propre identité. D’ailleurs, la question de son identité a bien souvent fait l’objet de désaccords, de controverse, voire de réactions que je qualifierai de contres-productives. À la manière d’un désaccord sur l’éducation que l’on souhaiterait accorder à un enfant, encore faut-il comprendre quelle est la place de ses parents et qui sont-ils vraiment ? Tout réside donc dans la manière de s’exprimer et surtout de faire les choses dans un cas comme celui-ci.

Aujourd’hui, les choses ont été faites dans les règles et je tiens à remercier le président M. Marc Arnal, ainsi que tous les membres du conseil d’administration de l’ACFA pour avoir compris, appuyé et concrétisé la formation d’un conseil d’administration indépendant pour le journal. Cette décision s’inscrit dans la ligne directrice de l’éditorial paru le 18 août 2017, qui demandait une plus grande indépendance. Cette requête a été non seulement entendue, mais permet également de mieux définir le rôle des uns et des autres au sein d’une communauté.  L’élaboration d’un tel CA est un véritable progrès, notamment pour un journal communautaire en situation minoritaire.

À présent, les membres du CA du Franco ont été dévoilés : notre président M. Louis Grenier, Nathalie Kermoal, Carl Charest, Emerson Csorba, Arsène Muamba et Philippe Bresee, choisis pour leurs expertises respectives. La complémentarité et le professionnalisme de chacun sont un gage de bonne gouvernance dans la gestion d’une entreprise à but lucratif à l’instar du journal Le Franco. Travaillons ensemble, dans nos forces, nos faiblesses, nos divergences, nos paradoxes, nos réussites et surtout dans notre indéniable diversité.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut