Imprimer cette page

LES MÉDIAS DANS TOUS LEURS ÉTATS

Comment consomme-t-on l’information en 2017 ? C’est l’une des nombreuses questions abordées lors du 27e gala de l’Association de la presse francophone (APF). L’avenir du journal papier reste toujours aussi incertain, mais est-il prêt à tomber aux oubliettes ? Le support est un moyen et non une fin pour transmettre l’information. Rendu en 2017, le support déterminerait-il fondamentalement notre manière de penser ?

 

Il y a autant de façon de consommer que de s’informer ? Le papier n’est pas mort, mais le numérique va de l’avant. Papier ou numérique, à chacun son agenda. En 2017, on questionne souvent la pertinence d’un média comme Le Franco. Certains membres de la communauté m’ont déjà adressé certaines inquiétudes, comme celle de voir un jour la version telle qu’on la connaît disparaître.  

bureau

Or, cette version est loin de mourir. Le journal touche non seulement une tranche d’âge spécifique comme les baby-boomers, mais aussi tous les membres d’une communauté qui souhaite en savoir plus sur les enjeux qui les touchent de près. En situation minoritaire, ces sujets sont rendus un baromètre de la vitalité politique. Et dans le cas de la jeunesse, les jeunes ne sont pas toujours au courant de ce qu’ils auraient besoin de connaître. Par exemple, un projet de loi en lien direct avec la construction d’un hôpital pour les francophones de leur région.  

 

Les médias communautaires représentent une « niche », importante d’informations comme l’avait fait remarquer la femme d’affaire, conférencière et blogueuse Michelle Blanc. Est-ce que la version papier sera amenée à disparaître totalement un jour ?  Rien n’est moins sûr, sa diminution pour des raisons de coûts est une évidence face à la compétition du numérique. Cependant, le papier et le numérique peuvent aussi cohabiter ensemble et devenir complémentaires.

 

Le visuel est devenu un point important en illustration du corps de texte. Il y a plusieurs manières de capter l’attention du lecteur et de diffuser ainsi l’information. Les médias sont en pleine mutation et notre manière de raisonner également. Une chose est sûr, le virage numérique est amorcé, c’est un peu comme prendre le wagon qui est déjà en marche.  

La question demeure : où nous emmènera-t-il ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)