Imprimer cette page

Budget : Justin Trudeau attendu au tournant !

Ce n’est pas sans une certaine impatience et une grande curiosité que l’annonce du nouveau Budget par Justin Trudeau et sonJustin Trudeau APEC 2015 gouvernement se fait attendre, en ce mardi 22 mars. La tension est presque palpable. Le premier ministre saura-t-il tenir les nombreuses promesses annoncées lors de son élection ? La réponse ne devrait plus tarder et les paris sont ouverts.

Les calculs de Justin Trudeau sont-ils bons ? Si le gouvernement libéral montre une tendance politique beaucoup plus sociale que le gouvernement précédent, la baisse des prix du pétrole cette année en inquiète plus d’un ! C’est sur son compte Twitter que Justin Trudeau a encore annoncé son intention d’introduire une allocation canadienne aux enfants, qui serait selon M.Trudeau: « non imposable, mensuelle, automatique, plus élevée et équitable »!

billLe ministre des Finances, Bill Morneau, a abondé d’ailleurs dans ce sens en promettant de respecter les engagements, notamment en bonifiant un programme d'allocations familiales et en investissant davantage dans les infrastructures.

Les Canadiens qui gagneront entre 44 700 $ et 89 401 $ verront leur taux d'imposition baisser de 22 % à 20,5 %. Pour les personnes aux revenus supérieurs à 200 000 $ par année, ils verront en revanche une hausse de leur taux d'imposition passer de 29 % à 33 %.

Certains, dont la chef de l’opposition officielle Rona Ambrose, annoncent déjà un déficit trois fois plus important que les 10 milliards de dollars annoncés lors de la campagne électorale.

L’annonce du budget marque aussi un choc des valeurs entre deux visions politiques divergentes. D’un côté le passé, les valeurs du parti conservateur instaurées pendant près de huit ans avec un modèle se déclinant comme  corporatiste et hiérarchique: les droits sociaux dépendant de l’appartenance à un groupe professionnel ou à une classe sociale. Ce modèle est en opposition directe avec l’avènement du gouvernement actuel, caractérisé par de grandes dépenses aux plus démunis.  La dualité des deux États-providence s’affrontent en ce moment pour dessiner l’avenir des Canadiens.

À présent, il faut attendre et voir si les bonnes attentions et les objectifs sociaux escomptés sont réalistes dans un climat économique on ne peu plus incertain. La balle est dans votre camp M.Trudeau !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)