Hélène Lequitte

Hélène Lequitte

IMG 3630Des francophones venus de l’Est pour s’installer dans l’Ouest, il y en a plus qu’on se l’imagine ! Originaires de Lamèque au Nouveau-Brunswick, Mario Haché et sa femme Isabelle se sont établis en Alberta avec leurs trois enfants. Si ça fait environ 16 ans que l’aventure de l’Ouest canadien a débuté, c’est vraiment cette année que le projet Dixie Lee a commencé. Depuis février 2016, le couple s’est porté acquéreur d’une franchise. Le restaurant, situé à Bonnie Doon, est niché juste à l’entrée du quartier francophone. En plus d’offrir des plats classiques, Mario se met un point d’honneur à créer toute une gamme de produits faits maison.  Quand nourriture, culture et créativité s'entremêlent, c’est la touche francophone que Mario et Isabelle offrent à leur clientèle !

C’est une première dans la Francophonie albertaine ! Le vendredi 18 novembre un panel sur la diversité sexuelle, lancé par Francophonie Jeunesse Alberta, en collaboration avec la Fédération des parents francophones de l’Alberta, s’est déroulé au Campus Saint-Jean. Plus d’une trentaine de personnes ont assisté à l’évènement. Le but de la rencontre ? Sensibiliser et parler sans tabou des défis et des enjeux liés à l’identité sexuelle, l’identité de genre et de l’orientation sexuelle. Une rencontre parfois teintée d’émotion tant pour les jeunes, que pour certains des parents qui ont répondu présents à l’invitation !

L'Accord économique et commercial global (AECG) de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada a été récemment signé à Bruxelles. Un accord que certains saluent, d’autres le voient d’un mauvais oeil. Dans les faits, cet accord aura pour but de dynamiser la croissance et l’emploi. Cet accord est-il réaliste par rapport aux normes européennes déjà en vigueur ? Est-ce que l’économie albertaine en bénéficiera ? Voici un rapide tour d’horizon sur la question.

Personne n’y croyait vraiment et pourtant … Donald Trump est devenu le 45e président des États-Unis ! Stupeur et tremblements pour les uns, joie et sentiment d’espoir pour d’autres, cette victoire de Donald Trump montre un profond sentiment de division auprès du peuple américain. Mais au-delà de la division, le résultat de ces élections laisse songeur quant à la raison qui l’a mené à la victoire. L’élection de Donald Trump serait-elle un passage obligé pour amener les élites à se questionner ? En attendant, manifestations, émeutes ne cessent de se propager. On dit que tout arrive pour une raison. La grande question est quelle est-elle ?

C’est une première pour les Albertains. Des consultations sur le contenu canadien dans le monde numérique ont été données le lundi 7 novembre à Edmonton. Celles-ci permettent à la ministre du Patrinoime canadien, Mélanie Joly, de faire d’une pierre deux coups puisque des consultations pancanadiennes sur les langues officielles ont également eu lieu en parallèle, et ce jusqu’au 14 novembre. Quel avenir présager pour les journaux francophones en situation minoritaire, notamment celui du Franco, dans le tournant numérique annoncé ? Quel sera l’impact pour la communauté francophone de l’Alberta? Si l’avenir reste incertain, le futur se dessine sans l’ombre d’un doute. Le plus important demeure la compréhension de la réalité de chacun.

C’est dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie que l’ACFA, coordonnateur de l’évènement, a mis en place le concours : Fais-Moi Rire. Si un tel concours d’humour existe déjà en Ontario, c’est une première pour la jeunesse albertaine. Dédié aux  jeunes de 14 à 18 ans, ce concours représente un moyen unique de s’épanouir et le tout en français !

Le 150e anniversaire du Canada approche à grands pas. Cette année, l’ACFA d’Edmonton a décidé d’innover. Certaines innovations ont déjà commencé et ce n’est pas terminé !

Comme chaque année, l’Institut Guy-Lacombe de la famille organise sa fête d’Halloween. Le samedi 29 octobre, parents et enfants sont venus encore plus nombreux que l’an passé. L’ambiance était bel et bien au rendez-vous !

Plus de 200 personnes ont assisté au Salon de l'emploi qu’organisait Connexion carrière dans les locaux de Bow Valley College, le 18 octobre dernier. Le marché de l’emploi offre un visage différent depuis que l’industrie du pétrole a connu une baisse de ses activités. Cependant, c’est aussi le bon moment pour voir d’autres secteurs se mettre en avant auprès des chercheurs d’emploi.  

« Calais le démantèlement de la jungle touche à sa fin », titre la une du journal le Monde. Outre Atlantique, la couverture du célèbre magazine d’affaires, Forbes montre une réalité bien différente à savoir, le classement des 400 meilleurs, dans le monde des affaires. Une bonne partie d’entre eux, sont issus aussi de l’immigration. L’immigration est souvent perçue de manière négative à travers le prisme des médias ou les paroles désobligeantes de certains politiciens. Et pourtant, la majorité d’entre nous en sommes issus.

Page 14 sur 19
Aller au haut