C’est dans une ambiance solennelle que se sont réunies quelques centaines de personnes lors des célébrations du jour du Souvenir à la Revolution Place de Grande Prairie, ce samedi en matinée. Les représentantes de l’ACFA régionale, Mme Chantal Vallières et Mme Marie Chailler Monfette étaient présentes sur place afin de présenter leurs condoléances ainsi qu’une couronne de fleurs remise en l’honneur du sacrifice des anciens combattants.

Sur les entêtes de bus un peu partout au pays, on peut y lire « qu’on se souvienne ».  Cette célèbre phrase du poète anglais Rudyard Kipling, tiré de son poème Récession, s’affiche en l’honneur de la commémoration du 11 novembre. Une célébration importante qui permet chaque année de se remémorer le sacrifice de jeunes hommes morts au front. Une cérémonie au nom des soldats franco-albertains a également eu lieu à la Cité francophone. Tous se sont rassemblés.

En ce jour férié du 11 novembre dernier, la communauté s'est rappelé la contribution de tous ces braves combattants. Parmi eux et elles, les soldats franco-albertains. La rotonde de La Cité francophone, ornée d'emblèmes patrimoniaux, a servi de lieu de commémorations.

C'est le coeur lourd et la tête remplie de souvenirs que la communauté de Calgary s'est rassemblée, du 1er au 11 novembre dernier, pour rendre hommage aux soldats qui ont donné leur vie au nom de la liberté. Initié et géré par Murray Mccann, le Projet commémoratif Champ des Croix s'est déroulé le long du boulevard Memorial. La cérémonie d'ouverture honorait Henri Joseph Rouleau, soldat francophone mort durant la Première Guerre mondiale.

Le vendredi 7 novembre se tiendra la 4e édition des « Musulmans pour le Jour du Souvenir » dans huit mosquées à travers tout le Canada. La mosquée Baitun Nur de Calgary fait partie des lieux de culte qui accueilleront les évènements de cette journée.

 

Cet évènement a été créé par les membres de la communauté musulmane Ahmadiyya, fondée en 1889 et qui croit en Mirza Ghulam Ahmad comme messie, afin de commémorer et soutenir les militaires canadiens qui ont donné leur vie pour leur pays, mais aussi ceux qui le protègent aujourd’hui. Le contexte actuel, suite aux attentats contre des soldats canadiens, donne à cette journée d’autant plus d’importance pour ses participants.

 

Aller au haut