Du 16 au 25 août, au parc Elliston à Calgary, le pavillon francophone a pu faire la promotion de la présence de la communauté franco-albertaine. Entre retour historique sur la contribution francophone et présentation de la diversité culturelle, le pavillon n’est pas passé inaperçu auprès des milliers de visiteurs.

Linterieur du pavillon

Une trentaine de salariés et plus de 52 013 visites en une décennie… Connexion Carrière a soufflé vendredi 22 juin sa 10ème bougie, au Bow Valley College de Calgary. Au service des francophones à la recherche d’emploi, l’organisme était fier de déclarer que ses premiers clients sont aujourd’hui des recruteurs.

Equipe de connexion carriere 2018. credit photo connexion carriere

Connexion Carrière a organisé le 24 avril, la 14e édition du Salon de l’emploi bilingue au Bow Valley College. Près de 200 visiteurs francophones y ont participé. Cet évènement aura permis aux personnes à la recherche d’un emploi d’être mises en relation avec des employeurs et des fournisseurs offrant des services en français. Rapide tour d’horizon de ce Salon.

Bow Valley College a Calgary

Plus de 200 personnes ont assisté au Salon de l'emploi qu’organisait Connexion carrière dans les locaux de Bow Valley College, le 18 octobre dernier. Le marché de l’emploi offre un visage différent depuis que l’industrie du pétrole a connu une baisse de ses activités. Cependant, c’est aussi le bon moment pour voir d’autres secteurs se mettre en avant auprès des chercheurs d’emploi.  

2015-10-21 10.39.30Le taux de chômage a peut-être augmenté à 6,5 pourcent dernièrement en Alberta; mais le nombre de chercheurs d’emploi ayant participé à la foire à l’emploi de Connexion Carrière du 21 octobre, lui, est resté sensiblement le même. L’association, qui organise ce genre d’évènement tous les six mois, a accueilli plus de 200 francophones et francophiles au collège Bow Valley de Calgary.

 

Sur place, les gens s’échangent des poignées de main, font connaissance mais surtout, se partagent de l’information, des cartes d’affaires et des curriculum vitae. Le tout se passe surtout en français. « On veut avoir des entreprises qui cherchent des candidats bilingues où le français va être un atout et un besoin dans leur entreprise », explique celle qui agit d’intermédiaire entre le chercheur d’emploi et l’employeur à Connexion Carrière, Carole Bédard.

Aller au haut