Don de 100 000 $ pour le développement économique

L’assemblée annuelle du Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA), tenue le 11 juin dernier à Edmonton, aura permis la signature d’une entente avec la Fondation franco-albertaine (FFA) pour la création d’un fonds de dotation.

Le Fonds de l’entrepreneuriat Venence-et-Andrée-(Morissette)-Côté du CDÉA a ainsi été créé. « Nous mettons en place aujourd’hui quelque chose qui va se perpétuer à jamais. Un fonds qui va toucher le domaine entrepreunarial pour appuyer le développement économique francophone », a soutenu le directeur général du CDÉA, Marc Tremblay.

Ce fonds de dotation porte le nom d’un couple de généreux donateurs. En effet, Venence et Andrée (Morissette) Côté a profité de l’occasion pour faire un don de 100 000 $.


Venence Côté est le fondateur de la compagnie ZCL Composite Inc. « Lorsque Ghislain Bergeron (président de la FFA) et Marc Tremblay m’ont approché pour me parler d’entrepreunariat francophone, cela m’a fait chaud au cœur. Lorsque je suis arrivé ici en 1969, se lancer en affaires et s’exprimer en français n’était pas quelque chose de facile », se rappelle M. Côté.

Ce dernier, contre l’avis de plusieurs experts, a persévéré pour créer en 1987 une entreprise qui a, aujourd’hui, un chiffre d’affaires d’un demi-milliard de dollars. « Je me suis souvent fait dire de retourner d’où je venais, d’aller à Montréal, car ici, le côté manufacturier ne fonctionnerait pas. Plusieurs banquiers m’ont fait remarquer que je devais rêver en couleur », soutient Venence Côté.

M. Côté, qui a pris sa retraite le 1er octobre 2010, compte faire profiter de son expérience à de jeunes entrepreneurs francophones. « C’est grâce à des gens comme vous, qui ont des convictions comme les miennes, que j’ai continué et aujourd’hui, je suis fier de faire partie du bureau de direction du CDÉA et d’offrir mes services pour le mentorat afin d’aider les jeunes », lance-t-il.

Le contribution du couple Côté a été d’une première tranche de 30 000 $ cette année. La balance, en l’occurrence 70 000 $, sera versée au cours des deux prochaines années.

Fait à noter, pour le lancement du Fonds de l’entrepreneuriat Venence-et-Andrée-(Morissette)-Côté du CDÉA, l’organisme de développement économique a injecté 30 000 $.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut