Imprimer cette page

Une année sous le signe de la coopération

C’est le 12 janvier dernier qu’a eu lieu le lancement de l’Année internationale des coopératives au Calgary Farmers Market, devant une centaine de personnes du monde politique et coopératif.

Cet évènement comportait deux volets : le volet officiel durant la journée et un gala pendant la soirée. Plusieurs personnalités de la ville se sont adressées aux participants, dont le maire Naheed Nenshi.

 

 

« C’est une occasion rêvée pour promouvoir cette forme d’entreprise sociale et de créer de nouveaux entrepreneurs qui vont redynamiser le tissu économique de l’Alberta » a déclaré Marc Tremblay, président et directeur général du Conseil de développement économique de l’Alberta (CDEA).

Il importe de souligner que ce lancement avait un caractère provincial, national et international. En effet, ce lancement a permis une diffusion sur le Web à partir d’Ottawa et de Calgary, ainsi que des lancements
locaux à travers l’Alberta, tel que Red Deer, Saint-Isidore, Stony Plain et Edmonton.

Pour Paul Kelly, président-directeur général de First Calgary Financial, l’année 2012 permettra aux coopératives de sensibiliser les Albertains sur le rôle essentiel de ces organismes dans l’économie provinciale. « Si dans 12 mois, on constate que les gens de Calgary comprennent davantage qui nous sommes et ce qu’on fait, je conclurai que l’année 2012 a été un succès pour les coopératives », a-t-il estimé.

Collaboration entre francophones et anglophones
L’Année internationale des coopératives sera une opportunité pour solidifier les relations entre les communautés francophones et anglophones de la province.

« Nous sommes en train de revitaliser le mouvement coopératif en Alberta. On travaille de manière très étroite avec l’organisme responsable du développement coopératif auprès de la communauté anglophone.
Cela permettra de travailler en collaboration entre les anglophones et les francophones »,  partage l’agent de développement économique au CDÉA, Patrice Gauthier.

D’autre part, l’organisme compte profiter de cette occasion afin de développer le désir de créer les coopératives au sein de la communauté francophone et d’accroitre le gout de l’entreprenariat en Alberta.

Il est important de noter que le mouvement coopératif est solidement ancré au Canada. En effet, il existerait 9000 coopératives qui emploieraient plus de 155 000 employés.

Notons que c’est en 2009 que l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies  a adopté une résolution déclarant 2012 comme Année internationale des coopératives.
 

Évaluer cet élément
(0 Votes)