Après 31 ans d’existence, le festival Taste of Edmonton n’a plus besoin de présentation. Anglophones comme francophones semblent s’entendre pour dire que c’est un des événements annuels dont Edmonton est le plus fier, avec ses dizaines de kiosques et de cantines mobiles concentrées autour du square Churchill et ses nombreuses saveurs, plus alléchantes les unes que les autres.

 

Cette année, c’est jusqu’au 25 juillet que le square incitera la population à tenter de nouveaux mets ou à redécouvrir des classiques, pour l’équivalent de quelques dollars. Il y en a littéralement pour tous les goûts. Spécialités italiennes, indiennes, libanaises, chinoises, japonaises, mexicaines, grecques et ainsi de suite… Il est possible de faire le tour du monde sans même quitter le square Churchill.

La première édition du Relish Fest, un festival de cinéma prenant pour thème la nourriture, aura lieu à Edmonton du mercredi 12 novembre au lundi 17. Trois films en français seront notamment projetés au Café bicyclette.

« Notre objectif est d’éclairer et d’inspirer, tout en créant un lieu pour les amateurs de cuisine pour célébrer la nourriture sur grand écran. […] Nous avons imaginé un festival de cinéma pour raconter des histoires de nourriture concernant à la fois ceux qui sont immergés dans la culture alimentaire (chefs, cuisiniers, agriculteurs et producteurs) et les citoyens. »

C’est ainsi que Mary Bailey et Maria Iacobelli, co-fondatrices du Relish Fest, décrivent leur création. Pour elles, gastronomie et cinéma font bon ménage, car « il n’y a rien de plus théâtral qu’une cuisine durant l’intense service du dîner ! ». En fin de compte, les deux organisatrices aimeraient que leur festival incite les artistes à créer des œuvres qui reflètent la culture culinaire canadienne, et plus particulièrement albertaine.

Aller au haut