Pendant les 3 prochains mois, Francis Groulx, étudiant au baccalauréat en communication et marketing de l’Université de Sherbrooke, parcourra le Canada pour réaliser des entrevues sur la francophonie hors Québec dans le cadre du projet Parcours Franco-Canada. Sa première destination : l’Alberta ! Voici le portrait d’un jeune homme téméraire qui a décidé de faire découvrir la francophonie canadienne aux francophones.  C’est à bord de sa vieille Pontiac Sunfire que Francis Groulx et son caméraman Nathaël Michaud sillonneront d’un océan à l’autre l’autoroute transcanadienne cet été. En effet, ils visiteront 10 provinces et territoires, soit l’Alberta, la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon, la Saskatchewan, le Manitoba, l’Ontario, l’Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick. Ils termineront leur périple en Gaspésie. Pendant ces trois mois, le duo parcourra plus de 23 000 km, découvrant les provinces et les différentes communautés francophones à travers de multiples activités et expériences.

À l’origine, cet ancien étudiant en cinéma voulait participer à une session d’études à l’étranger. Sa candidature ayant malheureusement été rejetée, ce passionné de voyages voulait malgré tout effectuer un projet de grande envergure. C’est en discutant avec le producteur de la compagnie de production Les Films Agoodah Inc. que l’idée de réaliser des entrevues sur la francophonie hors Québec a germé. Le Parcours Franco-Canada était né ! Ce projet est une initiative unique dans le but d’unir les francophones du pays. « Mon but est de donner le goût aux francophones de découvrir les autres communautés francophones du Canada. Par exemple, un francophone de l’Alberta ne sait peut-être pas qu’au Yukon, plus de la moitié de la population est francophone. » Le financement du projet provient en grande majorité de commanditaires.

Aller au haut