Le mois de février est officiellement le Mois de l’histoire des Noirs au Canada. Avec plusieurs activités organisées tout au long du mois, c’est le moment de célébrer l’héritage et la contribution de figures historiques noires qui ont façonné le Canada d’aujourd’hui. Mais c’est aussi l’occasion de prendre du recul et d’analyser la situation de la communauté noire franco-albertaine.

Mois de lhistoire des Noirs

Souligné au Canada depuis 1996, le mois de l’histoire des Noirs gagne en notoriété et, plus que jamais, fait connaître l’apport de ceux et celles qui ont fait et font encore partie intrinsèque de nos communautés.

african-american-1386235 1920

photowebDepuis vingt ans, le Mois de l’histoire des Noirs est célébré au Canada. Une manière de se souvenir d’un héritage du passé, mais aussi de marquer la pertinence de cette célébration. Plusieurs activités seront organisées tout le long du mois de février, afin de mieux comprendre comment tout a commencé.

« Le mois existe, car il y a un oubli », explique Paulin Mulatrise Co-directeur du Groupe de recherche en inter/transculturalité et immigration au Campus Saint-Jean. Tout commence en 1995, quand Jean Augustine, députée et secrétaire parlementaire, fera reconnaître officiellement, partout au Canada, le mois de février comme le Mois de l'Histoire des Noirs. Cette motion sera alors votée à l’unanimité. La question centrale porte alors sur la manière de reconnaître cette population qui fait partie de la structure démographique du Canada.

C'est le samedi 21 février que l'Association haïtienne de Calgary a lancé une première soirée multi-médias mémorable dans ses locaux, quartier nord-est de la ville, à l'occasion du Mois de l'histoire des noirs 2015.

La conférence trilingue – en français, créole et anglais –, à la fois divertissante et éducative, créée et animée par Luigi ‘‘Sound Proof’’ Labarrière, ne s'attarde pas sur les réalités révoltantes de l'histoire et des traitements inhumains infligés aux noirs.

« L'historien américain Carter G. Woodson est, en 1926, à l'origine du Mois de l'histoire des noirs célébré officiellement au Canada depuis 1995 », rappelle Luigi. Il souligne que le 21 février marque le 50e anniversaire de l'assassinat de Malcolm X, mentionnant évidemment Martin Luther King Jr. né en 1929 et mort assassiné en 1968 à Memphis (Tennessee) et les exploits de la courageuse Rosa Parks. Mère du mouvement des droits civiques aux États-Unis, elle a lutté contre la ségrégation raciale avec Martin Luther King.

Le conférencier boule-de-feu d'origine haïtienne choisit de mettre l'accent sur le positif et de rendre hommage à certains personnages noirs des Amériques et à leurs grands succès.

Aller au haut