Imaginez le cancer avec une guitare entre les mains, vous faisant la morale en chanson. « Vous croyez que c’est drôle, qu’on se sent bien lorsque tout le monde essaie de vous combattre ? », se plaint le cancer, dans ses espadrilles Converse rouges. Malgré ses appels désespérés, il n’a jamais réussi à convaincre le public de le prendre en pitié. « Vous me détestez ? – Oui ! » Il quitte la salle en claquant la porte, tout de suite après nous avoir fait son doigt d’honneur.

Dans cette pièce satirique, Cancer (alias Bruce Horak), descendant direct des dieux et déesses grecques, se présente comme un être à part entière qui tombe amoureux – parfois un peu trop – des gens. Narcissique et revendicateur de ses droits, il se plait à provoquer en ridiculisant gentiment son public.
 


Qui n’a jamais rêvé de pouvoir lire dans les pensées ? Eh bien c’est ce que la pièce Eavesdrop vous propose, au premier étage du Remedy Cafe à Edmonton (celui sur la 109e rue, tout près du cinéma Garneau). Armé de votre ticket rose du festival Fringe, commandez donc juste une boisson fraîche et installez-vous confortablement à une table, le spectacle va commencer.

Difficile de coller une étiquette au Duo Hoops ! Leur spectacle mêle jonglage, danse, comédie... et bien sûr hula hoop.

 

Toujours en musique, le couple se chamaille (faussement) et s'amuse (vraiment) devant un public souvent hilare et parfois ébahi. Becky réalise notamment de très impressionnants portés, alors que David fait preuve d'un sens de l'équilibre à toute épreuve. La preuve en imaqes.

 

Aller au haut