C’est en soirée du 21 septembre que près d’une soixantaine de personnes s’est jointe à l’auteure franco-albertaine Stéphanie Bourgault-Dallaire pour célébrer la sortie de son tout nouveau roman, Abigaëlle et la retraite amoureuse. Une célébration qui a eu lieu au Juniper Café Bistro d’Edmonton et qui était des plus spéciales pour l’auteure puisqu’elle marquait la fin de sa trilogie.  

C’est une première ! L’entreprise de production Far West, basée à Edmonton depuis deux ans, a entamé le tournage de sa nouvelle série web le 19 juin. La série est une adaptation du livre Abigaëlle et le date coaching, publié en 2015 par l’auteure albertaine Stéphanie Bourgault-Dallaire. C’est la première fois qu’une série de fiction est réalisée à Edmonton, et le projet, qui s’inscrit au cœur de la communauté franco-albertaine, pourrait bien marquer un tournant dans l’industrie.

C’est le 25 mars qu’a eu lieu le lancement du livre Abigaëlle et le date coaching dans la brasserie Yellowhead à Edmonton. L’auteure franco-albertaine native du Québec, Stéphanie Bourgault-Dallaire a récemment publié son premier roman chez la maison d’édition Libre Expression.

D’où vient l’idée du roman? C’est la question à laquelle a répondu Stéphanie Bourgault-Dallaire au tout début de la soirée. « Imaginez-vous dans le salon du personnel de l’école publique Gabrielle-Roy », expliqua l’enseignante de maternelle. En effet, c’est lors d’un jeu brise-glace qu’est née l’idée du roman.

En répondant à la question « Si vous gagniez à la loterie, qu’est-ce que vous feriez demain? », elle réalise que son rêve était plus près de se réaliser qu’elle ne le pensait. Trois ans plus tard, en janvier 2014, elle termine son manuscrit et l’envoie à quatre maisons d’édition.

Aller au haut