75 bougies pour la Chorale Saint-Jean

Il faisait chaud dans l’Edmonton First Presbyterian Church alors que les gens remplissaient les bancs de l’église. Même les choristes s’éventaient avec leur programme avant de commencer le concert qui présentait la Grand-messe de Gilles Vigneault et soulignait le 75e anniversaire de la Chorale Saint-Jean.

 

« Je suis ravie de célébrer avec vous ce 75e anniversaire. On voit que la tradition se maintient et que nous créons de nouveaux liens en accueillant les Choralies 2012 », a annoncé la présidente de la Chorale Saint-Jean, Marcelline Forestier aux quelque 600 spectateurs rassemblés pour l’occasion.

Le chef de chœur, David Rompré, a ouvert le concert en présentant le fruit du travail de son atelier, la Grand-messe de Gilles Vigneault, présentée en première dans l’Ouest canadien. L’œuvre a d’ailleurs reçu une ovation debout de la part du public.

Reconnaissance
La Chorale Saint-Jean a profité de l’évènement afin d’inaugurer le Prix Albert La France, qui récompense ceux qui ont contribué à l’avancement du chant choral en Alberta. La première récipiendaire, sœur Thérèse Potvin, a mis sur pied toute une gamme de livres d’appui à l’apprentissage de la musique, mais a aussi contribué à la tenue des Choralies à Edmonton en 1973.

 « Je ne m’attendais pas à une telle reconnaissance de la part de la communauté. Je me sens fraternelle, je n’ai pas fait ce travail en solo, mais en équipe. C’est incroyable de voir les Choralies revenir à Edmonton », a humblement déclaré sœur Potvin.

Présent dans la salle, Albert La France a entamé la prestation en dirigeant ce qui a longtemps été le premier chant des concerts donnés par la Chorale Saint-Jean, Ave Maria, de Jacques Arcadelt, avant d’aller prendre place au sein de la Chorale pour joindre sa voix de ténor à celle de ses collègues.

« J’ai le bonheur, ou le privilège, de toujours faire partie de Chorale Saint-Jean lorsqu’on a besoin de moi. Je suis honoré que l’on ait pensé à moi, mais ce qui est important, c’est que l’on reconnaisse les gens qui ont contribué à développer le chant choral en Alberta », fait remarquer M. La France.

Le directeur de la Chorale Saint-Jean et directeur artistique des Choralies, Laurier Fagnan, a alors pris la relève pour présenter des œuvres variées. « Je suis fier de souligner ces deux personnes importantes pour la Chorale Saint-Jean. M. La France, mon prédécesseur, aura mis la table et comme vous pouvez le voir, on aime s’amuser dans différents styles », affirmait M. Fagnan en s’adressant à l’auditoire.

 

Ce dernier en a profité pour effectuer un petit sondage à savoir qui, des anciens de la Chorale, étaient venus assister au concert. Deux anciens des années 1930 étaient présents. « Je suis content de voir que vous venez toujours à nos concerts », a souligné le directeur.

« Cela fait 75 ans que l’on s’amuse tous ensemble et on espère s’amuser encore pour un autre 75 ans », souhaite Laurier Fagnan.
 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut