Paul Cournoyer au Chant’Ouest 2012

Le contrebassiste Paul Cournoyer a été sélectionné par la Société du Gala albertain de la chanson pour représenter l’Alberta à l’édition de Chant’Ouest 2012, en septembre prochain, à Whitehorse.

Jessica Holtby et Émilie Duchesne étaient, elles aussi, en lice pour participer à l’un des plus grands évènements musicaux de l’Ouest canadien, le Chant’Ouest. Le 12 juin dernier, le comité de sélection de polyfonik23 a annoncé qu’il couronnait Paul Cournoyer grand gagnant.


« Paul est un artiste très complet pour un jeune homme de 18 ans, souligne la directrice artistique de polyfonik23, Josée Thibeault. Il a beaucoup de cordes à son arc pour poursuivre sa carrière en musique. »

C’est d’ailleurs le but que vise l’équipe de la Société du Gala albertain de la chanson. « Nous tentons de cibler des gens qui dépasseront le cadre de polyfonik. Paul est un excellent musicien et il sait où il s’en va », croit celle qui faisait également partie du comité de sélection.

« Ce que je retiens de mon expérience à polyfonik, c’est le travail d’équipe. Ensemble, nous avons mis sur pied un spectacle de qualité professionnelle en harmonisant des styles très variés », précise le jeune musicien franco-albertain.

Celui qui ne se dit pas encore trop stressé par sa participation à Chant’Ouest prendra très bientôt des cours de chant. « Je dois continuer à travailler sur ma voix et mon interprétation afin de rajouter une autre corde à mon arc », avoue-t-il.

Selon Paul Cournoyer, le fait de jouer de la contrebasse le distingue des autres. Cependant, rien n’est gagné d’avance. « Je veux apprendre à mieux connaitre mon instrument, admet le jeune homme. Je dois également élargir mon répertoire de contenus canadiens. »

Parce qu’il est Franco-Albertain, Paul Cournoyer dit vivre dans deux mondes différents. Ce n’est qu’après ses études secondaires qu’il a réalisé à quel point il était important pour lui de faire de la musique en français.

« La communauté francophone en Alberta soutient énormé-ment les artistes d’ici. Je sens que mon travail est apprécié. J’ai appris beaucoup en tant que francophone », explique celui qui veut faire une carrière en musique.

Lui qui sait jouer d’un peu de tous les genres croit être sur la voie de la réussite. « Je joue beaucoup de jazz. J’aime aussi m’inspirer de la musique classique. Je m’amuse souvent à imaginer mes chansons accompagnées d’une chorale », songe Paul Cournoyer.  

Ce dernier a récemment reçu la bourse Bob Miller Memorial Award de l’Université Grant MacEwan d’Edmonton. « J’ai été choisi par les professeurs. C’est une bourse exclusivement pour les bassistes en 1re et 2e années, confirme Paul Cournoyer. C’est pour souligner mon progrès et mon niveau d’excellence en musique. Je dois avouer que ça m’a vraiment pris par surprise! »
 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut