Une belle année pour le RAFA

« En deux ans à peine, nos travaux de réflexion ont abouti à la restructuration complète du RAFA », a annoncé la présidente du Regroupement artistique francophone de l’Alberta (RAFA), Josée Thibeault, dans son mot d’ouverture du Forum des arts et de la culture qui s’est tenu les 6 et 7 mai à Edmonton. Les deux journées du Forum ont attiré cette année une moyenne de 45 personnes par jour.

Entre mai 2009, date de début des travaux de restructuration, et mars 2011, le RAFA s’est littéralement métamorphosé, en plus de déménager dans la phase II de La Cité francophone. L’année 2010-2011 a été, entre autres, le berceau d’associations enrichissantes pour la communauté des artistes francophones. L’acquisition par le RAFA d’une structure de formation professionnelle a d’ailleurs été rendue possible grâce au nouveau partenariat qu’il a développé avec le Conseil de la culture de l’Estrie du Québec (CCE). Le Portail virtuel de formation professionnelle continue, qui avait été dévoilé plus tôt cette année, a été exposé de long en large aux participants du Forum.


Le RAFA a aussi travaillé d'arrache-pied au développement de marchés et à la diffusion de la culture francophone albertaine, ainsi qu’à son positionnement sur les scènes de la province et de la francophonie. Le Centre de littérature canadienne de l’Université de l’Alberta et le Arts Touring Alliance of Alberta (ATAA) font désormais partie des partenaires du RAFA, l’un ayant contribué au développement du marché littéraire et l’autre à ouvrir toutes grandes les portes du marché scolaire. De plus, le catalogue Le produit culturel francophone, j’aime ça sera pour la première fois publié en intégralité à l’intérieur du catalogue de l’ATAA, une percée importante dans le marché anglophone permise par la nouvelle alliance entre le RAFA et la vitrine bilingue ANGLO-FRANCO.

 

À l’interne, la gouvernance de l’organisme a aussi été actualisée et s’est dotée notamment d’une échelle salariale pour les trois postes permanents actuels. Les récentes coupes budgétaires de 28 000 $ imposées par le gouvernement de l’Alberta avaient mené à la suppression du poste permanent aux communications au sein de l’association. « C’est une situation que j’espère temporaire, explique la directrice générale du RAFA, Mariette Rainville. Maintenant que nous avons fait du ménage, que la maison est nette, nous allons pouvoir commencer à travailler pour trouver des sources de financement qui nous permettraient d’ouvrir d’autres postes permanents. »

Malgré tout, Mme Rainville dresse un bilan positif de l’année qui se termine. « Nous nous sommes investis dans le raffinement de nos structures, dans la révision et la reconduite de nos programmes et services et aussi dans les travaux de réaménagement de notre secrétariat provincial. À cela s’ajoutent les activités de la programmation régulière et les projets spéciaux. Permettez-moi de dire que c’est une année de réalisations majeures », affirme-t-elle.

Pour achever les travaux de restructuration entrepris en 2009, il ne resterait plus qu’à observer les ajustements à apporter aux Statuts et règlements. Des modifications à certains articles ont été proposées et discutées en groupes de travail lors du chantier Le RAFA c’est mon affaire, organisé en marge du Forum, et seront appliquées lors d’une assemblée extraordinaire tôt cet automne.

Du nouveau au forum
Sous le thème Ensemble : une voix, une force, le Forum 2011 accueillait pour la première année, dans la salle Suzanne Lamy-Thibodeau de La Cité francophone, le Panel Inter-cultures. La rencontre était animée par l’expert-conseil en diffusion des arts et vice-président de l’agence ontarienne 50 Carleton, Denis Bertrand. Elle réunissait six panellistes, représentant autant de différents publics culturels potentiels, qui ont dans un premier temps conseillé aux artistes de tout tenter pour connaître chaque nouveau public qu’ils convoitent, et dans un deuxième temps mentionné l’importance d’offrir un accueil impeccable aux artistes visiteurs.

Devant le succès fulgurant du blogue Afro-Franco, qui reçoit à l’heure actuelle 20 000 visites par mois, M. Bertrand a encouragé les artistes à utiliser les médias sociaux et à créer des pages interactives. Il a confirmé qu’il s’agissait certes d’outils merveilleux pour faire de l’autopromotion, mais qu’il était préférable, voire indispensable, d’y faire en plus mention des bons coups des autres artistes du milieu.

Nouveaux membres du CA
Le Forum 2011 s’est conclu devant 38 personnes par l’assemblée générale annuelle du RAFA, lors de laquelle les membres réguliers ont procédé à l’élection de nouveaux membres pour siéger au conseil d’administration. Comme l’an dernier, il n’y avait d’entrée de jeu aucune mise en candidature au poste de représentant des arts visuels, mais Raphaël Frenet a fait la surprise de s’y présenter. Le musicien et ancien graphiste de Radio-Canada occupera donc le poste pour un mandat de deux ans. « Je ne sais pas dans quoi vraiment je m’embarque, mais j’apprécie beaucoup les services que le RAFA nous offre, et j’aimerais faire partie de l’équipe », a-t-il affirmé après s’être vu octroyer le poste.

Les arts littéraires et la diffusion/production seront quant à eux représentés respectivement par Pierrette Roquier et Mireille Lavoie-Beaupré. « J’ai aussi un peu peur, a avoué Mme Lavoie-Beaupré, mais des fois, il faut sauter dans l’eau glacée pour savoir comment elle est bonne après cinq minutes, donc je me lance. »  Casey Edmunds a de son côté été réélu pour le poste de représentant de la danse.

Départ de la directrice générale
Il s’agissait du 7e et dernier Forum des arts et de la culture pour la directrice générale du RAFA, Mariette Rainville, qui quitte son poste avec émotions pour se lancer dans de nouveaux projets. Les membres ont donc tenu à lui rendre hommage en fin d’assemblée, saluant son acharnement, son dévouement et sa passion au sein de l’équipe du bureau provincial. Émue et promettant de continuer à travailler pour les arts, Mme Rainville a lancé dans son discours d’adieu : « Longue vie au RAFA! »

Le regroupement a aussi dû dire au revoir cette année à sa trésorière, Gisèle Villeneuve, qui quitte le CA après cinq années consécutives de bénévolat.

Le Forum 2012 aura lieu les 11 et 12 mai.




Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut