Chorale Chantamis: Les chœurs francophones à l’unisson pour Noël

Dimanche 10 décembre, trois troupes musicales francophones ont entonné des chants de Noël au cœur de l’église Saint-Thomas d’Aquin à Edmonton. Fêtant cette année leurs 50 ans d’existence, les Chantamis ont célébré en chansons les fêtes de fin d’année pour le plus grand plaisir des 600 spectateurs.

Les Chantamis ont chante Noel dimanche 10 decembre. Credit RAFA

Deux représentations musicales ont été offertes dimanche passé, l’une à 14 heures et l’autre à 17 heures. Les trois ensembles vocaux des Chantamis,  Mélodie d’Amour et Clé étaient présents sur la scène de l’église, le second concert ayant aussi inclus la chorale d’enfants de Sainte-Jeanne-d’Arc.

Intitulé « Accourez, venez tous », en référence à l’arrivée du Christ nouveau-né dans la religion chrétienne, le concert a rassemblé près de 600 personnes dans la journée. La troupe des Chantamis, composée d’une cinquantaine de chanteurs issus d’Edmonton, de Saint Albert, de Leduc, de Beaumont, ou encore de Legal,  ont fait salle comble.

Un moment privilégié pour se rassembler

Diane D​eLongchamp, présidente de la chorale des Chantamis, se félicite du succès de cette 51e édition. « Nous avions vendu tous nos billets », note-t-elle. Vêtus de robes violettes, les chanteurs de la troupe ont couvert le répertoire traditionnel de Noël : Il est né, Au royaume du bonhomme d’hiver, Gloria in excelsis…

Les trois chorales ont marié leurs voix sur une partie du programme, tandis que chaque troupe a aussi eu l’occasion de se produire seule sur scène. Les chanteurs étaient accompagnés par plusieurs musiciens, dont Michelle Hébert au piano. Violoncelle, violon, flûte et percussions étaient également au rendez-vous avec Émilie-Anne et Brian Neeland, Alison Grant-Préville, Olivia Picard, Solène Flaman, Mora Clarke, Armand Birk, et Nicole Saint-Jean.

Pour Diane DeLongchamp, le concert est chaque année « une occasion pour les francophones de célébrer un événement spécial, alors que le reste de l’année ils sont éparpillés partout ». Convivial et chaleureux, ce moment privilégié « est comme une rencontre de famille » pour la présidente.

Toujours dans l’esprit de Noël, le concert a permis de récolter des dons qui seront reversés au centre d’hébergement YESS (Youth Empowerment and Support Services). « Le centre se trouve dans notre quartier sur la Whyte, à 200 mètres de l’église. Nous voulions aider les jeunes en difficulté », évoque Diane DeLongchamp.

Si vous souhaitez rejoindre les Chantamis, sachez qu’ils répètent tous les mercredis de 19h15 à 21h30 à l’école Maurice-Lavallée.

La chorale les Chantamis a fete ses 50 ans en 2017

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut