Imprimer cette page

Deux générations de l’Alberta aux Jeux de la francophonie canadienne

Dans le cadre de la 7e édition des Jeux de la francophonie canadienne, les triplettes Dumont se sont dirigées vers Moncton-Dieppe, du 11 au 16 juillet, pour représenter avec fierté l’Alberta en art, leadership et sport.

C’est en famille que ça se passe pour les sœurs Dumont aux Jeux de la francophonie canadienne. Leur père, Paul Dumont, était président de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF) de 1987 à 1989.

 Photo 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Durant son mandat, la FJCF a publié le rapport Vision d’Avenir qui était une étude des besoins des jeunes afin de contrer l’assimilation et de favoriser le développement et le maintien d’une culture franco-canadienne. Ce dernier a éventuellement contribué à la création des Jeux de la francophonie canadienne qui ont eu lieu pour la première fois en 1999.

Grâce à ce projet, ses filles peuvent maintenant vivre leur première participation aux JeuxFC tout en parlant en français. Pour Paul Dumont, c’est un rêve accompli de voir les triplettes participer. « C’est incroyable de les voir ici surtout dans des volets différents. »

 

Photo 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

‹‹Je me sens vraiment fière et contente que mon père a contribué à faire en sorte que les JeuxFC puissent se dérouler››, explique une de ses filles, Anne-Marie Dumont.

Pour sa part, Catherine parle de son expérience aux Jeux. « C’est incroyable, car j’ai eu la chance de rencontrer des personnes de partout au pays et je me suis fait des amis. En plus, j’ai l’opportunité de parler en français. »

Il est clair que la famille Dumont est très impliquée dans la communauté franco-canadienne. Qui sait, peut-être qu’un jour les filles Dumont passeront le flambeau des JeuxFC à leurs futures générations.

 

Photo 2

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)