La semaine de la mode africaine défile

Les 24 et 25 février au Sutton Place Hotel, 500 personnes ont fait le déplacement pour assister aux défilés de la Semaine de la Mode Africaine. Les spectateurs ont pu s’émerveiller des diverses créations proposées par les couturiers africains présents lors de cette 4e édition.

AFW

« C’était magnifique. Nous sommes vraiment contents du résultat et du support d’Edmonton », a réagi Gilles Wouanko, fondateur et organisateur de l’événement. Les visiteurs enchantés par les créations des différents couturiers se sont d’ailleurs rués autour des kiosques pour se procurer leurs ouvrages. « Nous avons même eu droit à une standing ovation samedi soir. La salle était comble, tout le monde était debout et nous étions couverts de remerciements », commente-t-il.

Les créateurs de mode étaient originaires de plusieurs pays en Afrique : Nigéria, Cameroun, ou encore Ouganda. Parmi les œuvres qu’ils ont présentées, des collections inspirées des couleurs africaines, mêlant tradition et modernité, tissus et cuirs, une collection de nœuds papillon, une ligne de vêtements plus amples destinés aux femmes aux courbes généreuses, du prêt-à-porter à la fois décontracté et formel, et beaucoup d’accessoires.

AFW2 AFW3

Un manque comblé il y a quatre ans

La Semaine de la Mode Africaine à Edmonton a été créée en 2013 par Gilles Wouanko. Passionné de mode, originaire du Cameroun et ayant vécu à Montréal plusieurs années, il s’était alors étonné de l’absence d’un tel événement dans la capitale albertaine.

Son initiative a depuis bien évolué et remporte désormais un succès fou. « Au départ, on ne se rendait pas compte de tout le travail que ça allait demander, mais ça en vaut la peine quand on voit tous les gens impliqués et la réponse du public », explique-t-il.

L’événement est entièrement bénévole et les fonds récoltés grâce aux entrées permettent de couvrir les frais d’organisation. De nombreux sponsors ont également répondu présent afin de soutenir le spectacle. Cette année, Lexus, Global TV, Accès Emploi, Shaw TV, le Westin Hotel, la National Black Coalition et CTV News figuraient parmi les donateurs.

AFW4

Une mode à la mode

La Semaine de la Mode Africaine n’attire pas seulement les communautés africaines. Selon Gilles Wouanko, « la mode africaine est en plein développement, comme l’Afrique elle-même. Elle est autant diversifiée que ses multiples cultures, ses couleurs et ses nombreuses traditions ». De plus en plus de grandes marques, telles que Louboutin, Gucci ou Givenchy, proposent des produits inspirés du continent noir. « Il y a beaucoup d’opportunités. Le marché est en plein essor », ajoute l’organisateur.

La mode africaine est aussi mise en avant grâce au numérique, qui facilite son exposition et sa diffusion. « Avec internet, beaucoup de gens découvrent la mode africaine. Et nous avons encore beaucoup à découvrir et à offrir », laisse présager le créateur de mode.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Édition de la semaine

Abonnez-vous à la version électronique ici.

Abonnez-vous à la version papier ici.

L'annuaire francophone 2017

Aller au haut