Imprimer cette page

Cava : soirée Art et Argent

Plus de 100 personnes se sont déplacées le soir du samedi 28 janvier au Centre d’arts visuels de l’Alberta (CAVA) à l’occasion de la soirée ‘Art & Argent’. Une soirée bénéfice en faveur des arts visuels francophones qui permet d’assurer la pérennité du centre.

Image CAVA2

« La soirée s’est très bien passée, nous avons eu de très bons retours des participants, ils ont beaucoup aimé l’ambiance générale », commente Agnieszka Janowska, codirectrice du CAVA. Au milieu des lumières tamisées, entre amuse-bouches, vin et musique, il était difficile de ne pas passer un bon moment à la galerie samedi soir. Une soirée qui a joint l’utile à l’agréable avec une levée de fond pour le centre, permettant aux invités d’acheter aux enchères plusieurs œuvres d’artistes vedettes.

Un concept différent cette année

Les années précédentes, le CAVA organisait une récolte de fonds prenant la forme d’une soirée Jazz’Art, une formule pas forcément limpide pour tout le monde. « Cette année, nous avons décidé d’opter pour une option plus compréhensible, plus directe », explique la codirectrice du centre. Une soirée nommée donc ‘Art & Argent’ mettant en lien les œuvres d’artistes francophones avec des amateurs d’art. « Les œuvres qui étaient mises aux enchères étaient déjà finies, contrairement aux années précédentes où les artistes peignaient en direct leurs toiles devant les invités », commente-t-elle. « Bien encadrées et bien présentées avec un jeu de lumières, il était facile pour les participants d’imaginer la toile accrochée chez eux ».

L’esthétique y était pour beaucoup dans le succès de cette soirée de mise aux enchères. Le personnel était apprêté sur le thème vestimentaire de la couleur argent, l’ambiance était intimiste, et plusieurs lumières d’appoint avaient été installées. « C’était une soirée chic mais très chaleureuse en même temps », signale Mme Janowska.

L’art visuel francophone en exposition

Les six artistes vedettes qui étaient exposés ont été choisis par rapport à leur mérite et leur contribution au rayonnement de l’art francophone. « Notre mandat est de promouvoir l’art et les artistes francophones », précise Agnieszka Janowska. Étaient ainsi présents Doris Charest, Sabine Lecorre-Moore, Karen Blanchet, Curtis Johnson, Patrick Arès-Pilon et Kristen Keegan. Ces six artistes sont tous reconnus dans la province et au-delà. Ils enseignent, créent et innovent dans l’art exploratif, actuel, parfois plus classique, poétique aussi, et mêlent techniques anciennes et modernes pour réinventer les supports de l’art de demain.

Le CAVA est le seul organisme qui représente les arts visuels francophones dans la province. « Nous faisons participer les écoles, les artistes, les amateurs, et les personnalités publiques, afin de créer des projets variés », indique la codirectrice. Des projets qui s’étendent de la photographie, la peinture, le dessin, aux performances artistiques et aux cours d’art. La récolte de fonds soutient ainsi les belles initiatives mises en œuvre par le centre.

Des initiatives saluées par beaucoup, comme en atteste la présence de plusieurs personnalités publiques samedi soir : la soirée était notamment parrainée par M. Denis Tardif et les enchères étaient animées par M. Pierre Lamoureux, alors maître de cérémonie.

Le centre présente toutes les trois semaines des travaux récents de ses artistes et un nouvel espace vient d’ouvrir, présentant des projets d’art actuel où les artistes explorent tous les supports techniques et artistiques. La galerie présente actuellement une exposition sur la bande dessinée jusqu’au 18 février.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)