Une première assemblée générale pour mélodie d'amour

C'est à la paroisse Saint-Thomas d'Aquin que la toute première assemblée générale annuelle de la chorale Mélodie d'amour s'est déroulée. Les membres de la chorale et le conseil administratif se sont donc rassemblés, le 4 novembre dernier, afin d'élire les nouveaux membres du conseil et de prendre connaissance des enjeux importants.

IMG 2073 1« Pour une première assemblée, je suis plutôt satisfaite », confie Agathe Joly, présidente depuis janvier dernier. Cette année, le conseil tentera de formaliser le groupe vocal, puisque ce dernier n'avait jamais procédé à une élection ou à une assemblée avant ce jour. Dans cette optique, les membres du conseil désirent s'enregistrer au niveau provincial. « Pas s'incorporer, seulement s'enregistrer », précise-t-elle. Mme Joly explique qu'être incorporé demande plus d'implications légales et de cotisations, c'est pourquoi la chorale veut simplement s'enregistrer en tant qu'organisation sans but lucratif. Ils ont aussi adressé une demande à Nouveaux Horizons pour recevoir un financement suppplémentaire. « Cet argent nous permettrait de professionnaliser davantage la chorale », poursuit-elle.

La rencontre avait entre autres pour but de rappeler le mandat, la mission et les grandes lignes qui définissent la chorale Mélodie d'amour. Pour celle-ci, il est de la plus haute importance de contrer l'isolement des personnes aînées. L'outil qui leur permet d'y arriver est le chant oral dans toute sa beauté. « Pour nous, les aînés, c'est très valorisant et encourageant », souligne Mme Joly. D'une part, les répétitions leur permettent de sortir d'un milieu plutôt anglophone, d'autre part, elles leur permettent de se rassembler. « Autour de moi, les gens parlent généralement en anglais. Puisque mes racines sont francophones, j'aime participer à des activités qui me ramènent à la francophonie », conclut-elle.

Lors de l'assemblée, présidée par Yannick Freychet, directeur général de la Fédération des aînés franco-albertains, deux nouveaux membres se sont vu octroyer une place au sein du conseil. Roland Roque ainsi que Eugène Leblanc ont donc rejoint l'équipe administrative en tant que conseillers. Madeleine Landry (conseillère) a pour sa part renouvelé son mandat en tant que conseillère. Dolorès Cadrin (conseillère), Cécile Saint-Pierre (trésorière), Marie-Josée Ouimet (directrice artistique) ainsi que, bien entendu, Agathe Joly (présidente) demeurent au conseil pour la durée de leur mandat respectif.

En espérant que tous leurs voeux soient exaucés durant la prochaine année !

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut