Choralies internationales : Edmonton tout en chant à l’été 2012

Plus de 1000 choristes francophones, des chœurs entiers et des chefs d’Europe, du Québec et d’ici sont attendus dans la capitale albertaine du 8 au 15 juillet pour la 21e édition du festival international des Choralies qui a habituellement lieu tous les trois ans à Vaison-la-Romaine, en France.

Laurier Fagnan, le directeur de la Chorale Saint-Jean d’Edmonton, assurera la direction artistique de l’évènement qui se déroulera sous le thème Toi, moi, tout un monde, qui est aussi une pièce de France Levasseur-Ouimet, professeure  émérite et écrivaine en résidence du Campus Saint-Jean.


Une pièce qu’on aurait dite écrite pour les Choralies, avoue Laurier Fagnan. « Quand je pense que 1000 choristes de partout dans le monde vont chanter cette pièce ensemble, ça me donne des frissons rien que d’y penser », extrapole le directeur de la Chorale Saint-Jean.

 

 

Chanter toute la journée

M. Fagnan, qui a participé à la dernière édition des Choralies en 2010, entend suivre le modèle déjà établi par le festival. Durant huit jours, les choristes auront l’occasion de participer à différents ateliers de chants de styles variés allant du classique de la Renaissance jusqu’aux chants traditionnels africains, en passant par le jazz.

Des chefs de chœur de renommée internationale, tels que Michel Marc Gervais, natif de Falher, autrefois maitre de cérémonie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris et fondateur de Pro Coro Canada (seule chorale professionnelle au pays), ou encore Scott Leithead, spécialisé en musique traditionnel-le africaine, seront à Edmonton pour dispenser les ateliers durant les matinées du festival.

En après-midi, les choristes se rassembleront afin de répéter des chants en commun, lesquels seront donnés en concert lors de la cérémonie de clôture le 15 juillet, au Winspear Centre, où l’on trouve le plus gros orgue de concert du Canada, indique M. Fagnan.

« Le chant commun est aussi une composante importante de ce festival. Nous allons miser particulièrement sur cet aspect, beaucoup plus que dans les autres Choralies, parce que ça me tient à cœur, avec et sans H », lance à la blague le directeur artistique des Choralies 2012.

En soirée, les choristes se donneront en concert et envahiront les églises, salles de concert et l’hôtel de Ville, afin de présenter le fruit du travail de la journée. Les organisateurs des Choralies 2012 espèrent un partenariat avec l’Edmonton International Street Performers Festival, qui a lieu au même moment. Ce qui permettrait d’offrir des concerts extérieurs dynamiques.

Évènement d’envergure
C’est lors des célébrations du 400e anniversaire de la ville de Québec en 2008, que le chef Laurier Fagnan et la Chorale Saint-Jean d’Edmonton ont eu la chance de prouver leur talent devant plusieurs chefs de chorale de France et du Québec.

L’Alliance des Chorales du Québec, partenaire d’À Cœur Joie, l’organisme fondateur des Choralies internationales, a donc approché M. Fagnan pour entamer les démarches et permettre la venue des Choralies à Edmonton en 2012. Le but était d’encourager la Chorale Saint-Jean, seul membre francophone de l’Alliance à l’extérieur du Québec. « C’est là où j’ai fait le calcul et j’ai réalisé que cela coïncidait avec notre 75e anniversaire. Ça tombe bien », fait remarquer M. Fagnan.

La Chorale Saint-Jean n’est pas la seule à célébrer. Afin de remercier le gouvernement de l’Alberta pour sa participation financière de 160 000 $, France Levasseur-Ouimet a écrit une nouvelle pièce musicale bilingue, intitulée Je te retrouve, pour souligner le 100e anniversaire de l’édifice de l’Assemblée législative albertaine, qui sera chantée en chant commun.

Le président du conseil de direction de Choralies Edmonton 2012, Jean Johnson, affirme qu’un comité a été créé afin de mener des collectes de fonds et aller chercher des commanditaires. La ville d’Edmonton a également été approchée pour apporter son appui financier.« La Ville va évaluer sa contribution en fonction des retombées économiques, mais la demande de financement a été bien reçue », explique le président. Bien qu’il soit encore trop tôt pour évaluer l’impact financier d’un tel évènement, M. Johnson s’attend à des retombées importantes.

L’organisation des Choralies 2012 n’en est qu’à ses tout débuts. Le site web du festival sera fonctionnel dès la première semaine d’octobre 2011 et le lancement officiel de l’évènement aura lieu durant le Rond Point, les 14 et 15 octobre prochains.

« Il s’agit d’un grand défi et d’un honneur pour moi. C’est énormément de préparation, mais quand je pense au résultat. Oh là là… C’est absolument merveilleux », s’exclame Laurier Fagnan.

La visite exceptionnelle des Choralies 2012 en sol albertain résulte d’un partenariat entre la Chorale Saint-Jean d’Edmonton, l’Alliance des chorales du Québec et le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta.

La société Choralies Edmonton 2012 a été créée pour assurer l’organisation de cet évènement d’envergure. Mariette Rainville, en est la directrice générale. La dernière visite des Choralies internationales à Edmonton remonte en 1973.

BDV : La Chorale Saint-Jean, en compagnie d’autres chœurs,  en représentation aux célébrations du 400e anniversaire de la ville de Québec en 2008. Là où tout a commencé pour les Choralies internationales Edmonton 2012.
Photo : courtoisie

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut