Imprimer cette page

Unithéâtre : Nouvelle programmation dévoilée

Cette année, le public de l'Unithéâtre pourra s'amouracher de ses trois nouvelles pièces ainsi que de la série de lectures publiques À voix haute. Inspirées du thème de l'illumination, les présentations auront lieu, comme à l'habitude, à la salle de spectacle située dans La Cité francophone.

« Dans chaque pièce, on illumine l'esprit humain des personnages, qu'il soit en conflit avec lui-même, avec un autre personnage, avec l'environnement ou avec la société », partage Bryan Dooley, directeur artistique de l'Unithéâtre. Si les textes présentés se distinguent les uns des autres, ils mettent tous en scène une condition humaine propre à la réalité. Il suffit de jeter un oeil aux couvertures des pièces, représentant toutes la silhouette d'un visage, pour apercevoir la similitude.

Pour le choix de la programmation, M. Dooley a pris soin de choisir des pièces touchantes qui soulèvent des défis émotionnels auxquels l'auditoire peut s'identifier :  

Perception

L'histoire raconte l'évolution d'un couple, de la relation qui les unie et des défis auxquels ils sont confrontés. C'est une pièce qui combine texte et mouvement d'une façon très touchante, selon le directeur artistique.  

Moi, monsieur, Moi!

Dans cette pièce, une raconteuse franco africaine met à nu la réalité des jeunes filles en Afrique. C'est sur un ton à la fois humoristique et tragique que la raconteuse fera entendre cette histoire inspirée de ses expériences personnelles.

La raccourcie

Québécoise, cette pièce traite à la fois du déchirement et du rapprochement entre un père et son fils à travers les années. Mêlant souvenirs, regrets et espérances, La raccourcie touchera l'auditoire droit au coeur, espère M. Dooley.

À voix haute

« Il s'agit de quatre lectures publiques faites par des auteurs émergeants. Ça leur donne la chance de mettre quelque chose en vitrine et de se faire entendre », explique le principal intéressé.

Lors des représentations, le directeur artistique souhaite que le public se laisse emporter par l'authenticité de chaque pièce, qui, l'une après l'autre, représentera un regard nouveau sur l'individu.

Programmation

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)