Un violoneux franco-albertain devient Grand maitre du Canada

Le 27 aout dernier, la compétition de violon Canadian Grand Masters (CGM) a rassemblé 29 violoneux chevronnés au Centre des arts Shenkman à Ottawa. Daniel Gervais, natif de Saint-Paul, a été couronné avec le titre de Grand maitre du Canada, ayant terminé en première place à cette compétition d’envergure nationale.

Un trophée commandité par Renfrew County Fiddlers, un prix de 3500 $ et, bien entendu, un titre prestigieux ont été conférés à Daniel Gervais lors de la remise des prix. « Gagner la première place, c’est tout un honneur pour moi », s’exclame le violoneux de 24 ans. « Ça m’aide déjà beaucoup avec ma carrière. »


La crème de la crème
Fondée en 1990, la compétition Canadian Grand Masters offre une opportunité très convoitée aux meilleurs violoneux du pays de se rencontrer à Ottawa et de faire valoir la musique folklorique canadienne. Notons par exemple la participation d’André Brunet, musicien québécois de La Bottine souriante, qui a remporté le titre en 2008.

« Je n’ai pas fait beaucoup de compétitions dans ma vie, mais j’ai beaucoup d’expérience sur scène, avec des tournées et des spectacles », explique Daniel Gervais. Le jeune homme a participé au CGM en 2003, en 2004 (où il a terminé en 6e place) et en 2008 (où il a pris la 8e place). Au cours des dernières années, son style a évolué et il attribue son succès en grande partie à sa « maturité musicale », chose qui ne se développe qu’avec le temps.

Sur la scène, où plusieurs Grands maîtres ont passé avant lui, Daniel Gervais s’est retrouvé dans son élément. Accompagné au piano par Jake Charron, il a jumelé des airs traditionnels à des classiques tels que Oh, Lady, Be Good! de George et Ira Gershwin, un répertoire qu’il a joué avec brio. En plus de sa technique impeccable et de son style varié, Daniel Gervais a su faire bouger son public, un autre aspect qui a accroché l’œil des juges du CGM.

« J’étais un peu comme dans un rêve. Je ne savais même pas que j’avais fini avant d’être descendu de la scène », dit-il. En finale, le violoneux franco-albertain a ressenti un fervent esprit de fierté et de camaraderie de la part des concurrents de l’Ouest canadien. D’ailleurs, pour combler un intérêt grandissant des provinces de l’Ouest, la compétition CGM sera tenue à Saskatoon en 2013.

Un rêve qui devient réalité
« Ça fait longtemps que je rêve d’être Grand Master », avoue Daniel, qui est en effet le premier Albertain à remporter ce titre prestigieux. « Je me souviens même que j’avais toutes les cassettes des Grand Masters et je les écoutais en me disant que ça pourrait être moi un jour. »

Le jeune homme souligne notamment ses deux mentors, qui ont été de grande sources d’inspiration : Calvin Vollrath, un violoneux de renom, originaire de Saint-Paul, et Dr Guillaume Tardif, son professeur de violon classique à l’Université de l’Alberta, où il termine son baccalauréat en musique. 

Avant même de devenir Grand maitre du Canada, Daniel Gervais s’était déjà fait un nom sur la scène folklorique dans l’Ouest canadien. Il est membre fondateur des groupes Trad’Badour, EclecTrip, The Genius of the Violin et Hot Club Edmonton.

Le Hot Club Edmonton, qui prend son nom de la Quintette Hot Club de France, a reçu le prix Album instrumental de l’année aux Western Canadian Music Awards en 2010.

À automne, Daniel Gervais entamera un contrat d’enseignement à l’Université Grant MacEwan, à Edmonton. Entre ses études et l’enseignement, il espère également produire un septième album, soit son troisième album solo, après Flying Fiddle (2003) et Endless Possibilities (2005). Enfin, devenir papa s’ajoute à ses nouveaux projets : le Franco-Albertain attend son premier enfant dans deux mois, un enfant qui aura certainement la musique dans le sang!

BDV : Daniel Gervais (au centre) a remporté, le 27 aout dernier, la prestigieuse compétition de violon Canadian Grand Masters, qui a eu lieu à Ottawa. Sur la photo, il est entouré des deux autres finalistes : Greg Henri (3e rang) et Julie Fitzgerald (2e place).

 PHOTO : LOIS SIEGEL

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut