Imprimer cette page

Edmonton chante termine en beauté !

Edmonton chante a donné son clap de fin, le samedi 20 août. Cette année, un nouveau partenariat avec le festival  Fringe  a également permis de mettre en avant les artistes francophones comme jamais ! Retour sur les nouveautés du festival.

«C’est un bon renouveau pour le festival, après la formule qui a duré quelques années dans les bars de Strathcona », souligne Éric Doucet, adjoint artistique du festival. C’est sous un beau chapiteau au milieu de la rue Marie-Anne Gaboury que près de 18 artistes ont eu l’occasion d’interpréter quelques morceaux de leur répertoire. « Ça apporte une nouvelle énergie », renchérit l’adjoint artistique.

Depuis quelques années, la Cité francophone se transforme le temps du Fringe    en antenne satellite. « C’est un peu regrouper les forces vives et les regrouper ensemble », souligne Daniel Cournoyer, directeur à la Cité. « J’ai convaincu la régionale de retenir le festival Edmonton chante, au niveau de la rue. On invite le monde ou bien la régionale invite le monde à venir. C’est un rajout à l’activité », explique-t-il.

Selon lui, entre 20 et 21 000 personnes auront fait le déplacement pour venir voir le festival de théâtre. Une opportunité qui permettra aux artistes de faire d’une pierre deux coups en recevant une belle visibilité, mais aussi en attirant un public plus varié. « Edmonton chante, le monde a bien apprécié la 1ère  soirée, car entre 60 et 70 personnes ont assisté au 1er spectacle », explique Daniel Cournoyer.

Cette année, l’édition 2016 pour Edmonton chante aura été un bon cru en terme d’artistes et de diversité musicale. Beaucoup de duo et de trio acoustique y auront participé. Folk, country, chanson populaire, musique sénégalaise, reggae, rap et spoken word auront vraiment contribué à la diversité artistique. « Certains artistes auront fait le déplacement du Québec et de l’Acadie », témoigne Éric Doucet. Chaque soir, un artiste local aura pu interpréter plusieurs chansons de son répertoire. De plus, la relève artistique n’a pas manqué de briller lors de ce festival, Polyphonique, la Chicane Albertaine, Paul Cournoyer, Gabriella auront marqué par leur présence ce festival.

À l’occasion de cet évènement, une table de dons pour la prochaine unité mobile de Fort McMurray aura été mise en place.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)