Virée viticole dans la Vallée de l’Okanagan

IMG 2064

En ces temps moyennement avantageux pour le dollar canadien, il fait bon visiter sa patrie.  Bonne nouvelle pour les Albertains, à moins de 10 heures de route d’Edmonton se trouve justement une région dépaysante à souhait et qui mérite d’être vue : la Vallée de l’Okanagan. À cheval entre la Californie et la Toscane, cette région productrice de vins regorge de vignobles plus intéressants les uns que les autres. Notes de voyage*.  

 

 1. Bliss Bakery : la file en vaut la chandelle

Un arrêt s’impose dans ce café situé à Peachland, en bordure du lac Okanagan. Tous les jours, les locaux et les touristes y font la file pour une raison : la qualité du café servi et les délicieuses pâtisseries. « C’est aussi à cet endroit que vous pouvez acheter une baguette, essentielle pour remettre ses papilles à zéro, entre deux dégustations de vin », estime Mark Shillington, guide touristique improvisé.

2. Kettle Valley : coup de cœur  
Ce vignoble est l’un des seuls de la région à produire le cépage Petit Verdo, malheureusement épuisé lors de notre visite. Vous pourrez toutefois dégustez un excellent Chardonnay, servi en français par Kim Moffatt.

3. Les vieilles vignes de Deep Roots 
À visiter! Cet ancien verger recyclé en vignoble produit un Gamay servi dans les meilleurs restaurants du Canada. Juste wow

4.Elephant Island porte ses fruits
Des vins produits à partir de bleuets, de pommes et de cassis, notamment, le tout dégusté sur une terrasse fleurie. À ne pas manquer. 

5. La belle folie de Van Westen
Assurément le moment le plus éclaté vécu au cours de ce séjour. Linda, femme dans la soixantaine, nous traitera d’idiot et d’imbécile au cours de la dégustation! Ceci mis à part, les vins rouges proposés se marient à merveille avec la viande sauvage telle l’orignal et le cerf. On ne saurait insister davantage : il s’agit d’une dégustation vraiment spéciale, qui se déroule en partie au frais, dans le cellier.

6. Joie : le bonheur dans le verre à vin
La productrice de vin et sommelière Heidi Noble a vécu à Montréal pendant plusieurs années. Les vins qu’elle produit portent presque tous un nom français. Lors de notre visite, nous avons eu droit à une dégustation privée dans la salle nommée Bill Murray, et ce, pour aucune raison spécifique. Le Chardonnay « En famille » est à couper le souffle et vaut, à lui seul, le détour dans la Vallée. «  Heidi produit des vins pour elle », dira JJ Skidmore, qui nous fera découvrir des vins sublimes dans un décor enchanteur. Cinq étoiles!

7. Laughing stock : On ne rit pas
Oui le vin est bon. Oui l’endroit est charmant. Mais la dégustation proposée est si guindée et froide qu’elle enlève tout plaisir, et même, le désir d’acheter. Ces vignerons se prennent tellement au sérieux qu’il faut réserver avant de déguster. NEXT!

8. Poplar Grove : la vie en rose
Situé au sommet de la vallée, le vignoble Poplar Grove propose une gamme de vins sophistiqués dans un cadre des plus charmants. Ne manquez pas de goûter l’excellent rosé nommé bizarrement « Blanc de noir ».  

9. La Frenz… ou plutôt La froid 
On dit que lors d’une dégustation de vins, 60% de l’appréciation qu’on en fait provient de l’expérience qu’on en retire. Si c’est le cas, ce vignoble échoue lamentablement à procurer une expérience positive à ses clients. Des blancs secs qui font grimacer et des rouges qui goûtent le vinaigre. Berk.

10. Crush Pad : solide comme le rock 
C’est un jeune britannique honteux du Brexit qui nous sert des vins vieillis dans des réservoirs de béton en forme d’œuf. Original, le pinot noir proposé tranche par sa fraîcheur.

11. Le feu sacré de St-Hubertus et Oak Bay  
Deux frères originaires de Suisse ont créé ces maisons de vins, très élégantes. Le vignoble, entièrement brûlé par le feu il y a quelques années, est situé au haut d’une colline et propose des crus savoureux. Prenez le temps de déguster le Riesling, à l’ombre des marronniers rescapés du brasier.

12.   Incontournable Quails Gait
Le vignoble a établi sa réputation depuis plusieurs années, notamment grâce aux Old Vines Foches, des vignes d’une cinquantaine d’années qui produisent des vins d’une grande complexité. Le restaurant vaut aussi le détour. 

13. The Hatch : fièvre hispter
Voilà un vignoble jeune et tendance. Les vins proposés sont francs, les goûts sont nets. Les étiquettes sont simplement superbes, notamment le papillon de nuit qui orne toutes les bouteilles.

14. Mont Boucherie : Willkommen!
Le secret le mieux gardé de l’Okanagan! On avoue ne pas comprendre le nom de ce vignoble, le seul à offrir des cépages allemands, tel le délicieux Blaufrankish, un cousin du Pinot noir. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit, et de loin, de notre coup de cœur. Deux vieilles allemandes servent les vins dans un décor qui ne paie pas de mine, mais leur personnalité décalée nous charme au premier contact. Danke!

15.   Rollingdale : anti-bourgeois
À l’inverse de la pompeuse maison de vin Mission Hill, Rollingdale sert ses vins dans un garage en forme de dôme. Il s’agit de l’un des seuls vignobles à offrir des vins biologiques et ceux-ci valent tous le détour. En prime, une gamme de vins de glace de qualité supérieure à 300$ la bouteille. 

16. Sandhill : autour d’une bonne bouteille
Le dernier vignoble visité et assurément le plus sympathique. Des Québécois nous servent carrément des verres de vin juste pour le plaisir de discuter en français. On aura droit à une dégustation XXL de 10 vins, dont certains ne sont mêmes pas sur le marché.

* Il ne s’agit ici que de mon appréciation bien personnelle d’une région viticole qui évolue rapidement. Santé!

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut