Imprimer cette page

Northwestfest fait peau neuve

fest
Northwestfest arrive à Edmonton du 5 au 14 mai. En 2016, il demeure le plus important festival de films documentaires dans l’Ouest canadien. Véritable fenêtre ouverte sur le monde d’aujourd’hui, cette production généreuse et internationale dépeint des réalités toutes très différentes, avec comme toile de fond l’être humain et ses réalités.

 

Le festival, plus connu sous le nom de Global vision, s’est vu rebaptiser Northwestfest cette année. Un renouveau qui va dans la continuité d’un succès toujours grandissant. « Ce festival a vu le jour en 1983, programmé pour seulement trois jours au mois d’avril, il s’étend aujourd’hui sur plus d’une semaine au mois de mai », explique Marie-France Guerette, coordonnatrice de l’évènement. Dix jours en continu de documentaires internationaux, avec une présentation de près de 60 films et courts métrages confondus. 

« Il y a des documentaires qui tentent de dévoiler ce qu’on ne peut pas voir, ce que les documentaires font, sur notre monde, sur les gens, il y a des portraits », fait savoir Marie-France Guerette. Le but du festival consiste à sensibiliser les spectateurs, mais aussi à faire découvrir la réalité des uns et des autres. Une distribution qui touche en somme un large public et qui n’est pas exclusivement destinée aux cinéphiles. La production se veut volontairement cosmopolite, avec des films sud-américains, espagnols, allemands et canadiens, en plus de deux courts métrages francophones.

Le premier s’intitule : Une passion d’or et de feu. Il s’agit d’un film belge du cinéaste Sébastien Pins qui traite de l’histoire d’un apiculteur qui cherche à sauver son école. Le second s’appelle : Le network keeper. Un court métrage québécois d’environ cinq minutes, où le cinéaste a remarqué qu’il était difficile d’obtenir une connexion Internet dans un village au nord de la Gaspésie. Une femme fera preuve de débrouillardise afin de mettre au point un système relais de connexion Web pour aider son village.AOTP prod still03

Cette année, plusieurs films et courts métrages sont en lice dans leur catégorie respective à la manière des Hot Docs. Et dans les nouveautés, The Needle Vinyl Tavern accueillera le public pour pendre une bière et socialiser après chaque projection. Bon film ! http://northwestfest.ca/

 

 

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)