Imprimer cette page

Paul Cournoyer au Contact ontarois !

Sous le thème « Créons l’avenir, aujourd’hui ! », la 35e édition du Contact ontarois se déroulait du 13 au 16 janvier à Ottawa.  Une vague de nombreux artistes en provenance des quatre coins de la francophonie canadienne a déferlé sur la capitale canadienne.

Coordonné par Réseau Ontario, le Contact ontarois est un événement annuel des arts de la scène francophone réunissant aussi bien les diffuseurs, les artistes et le grand public. Le Contact ontarois propose une vaste palette de vitrines et de spectacles francophones de qualité.  L’événement permet aux diffuseurs, artistes et professionnels de se rencontrer et développer des liens d’affaires durables tout en se professionnalisant.

Pour tous les artistes, une participation à ce grand marché du spectacle francophone pourrait se concrétiser par une augmentation des spectacles et tournées à l’échelle du pays. Cette année, l’Alberta était bien en vue puisque représentée par nul autre que Paul Cournoyer, lauréat du Chant-Ouest en 2012.  Fier représentant d’un noyau de création musicale francophone qui émane d’Edmonton, et armé de son maxi disque éponyme de six chansons paru en 2014, le bassiste du groupe Post Script s’est présenté en solo sur scène lors des vitrines grand public au Théâtre Richcraft d’Ottawa.

« Je pense que cela a bien été ; je me sens bien, » partage Paul Cournoyer en direct du réseau ontarois où il essaie, entre autres, de promouvoir sa carrière en Ontario.  « Je fais des contacts.  Mon plus grand objectif est de réserver des spectacles ; j’espère qu’ils ont aimé mes vitrines et que j’aurai l’occasion de présenter des spectacles. »

« Je travaille sur mon prochain album et les suivis de l’album de Post Script me tiennent occupés », explique Paul Cournoyer,« Rien d’annoncé encore mais nous prévoyons deux petites tournées ; nous nous rendrons aussi à Kansas City au Missouri prochainement.  Je ne serai en ville que pendant dix jours sur les prochains trente… »

Pour un artiste franco-albertain, le Contact ontarois ou d’autres événements similaires tels que la FrancoFête en Acadie sont des incontournables.  « Les participations aux événements contacts, marchés des arts de la scène, sont des opportunités pour nos artistes de faire valoir leur produit en vue de tourner potentiellement au Canada et même à l'étranger, en France, Belgique, Suisse par exemple, » souligne Sylvie Thériault, directrice générale du Regroupement artistique francophone de l’Alberta (RAFA).  « Pour Paul qui a également participé à la FrancoFête en Acadie, événement contact de l'est, en novembre dernier, c'est l'opportunité aussi de renforcer des liens et en créer de nouveaux avec les diffuseurs qui potentiellement pourraient le programmer dans leurs prochaines saisons artistiques ou scolaires, » renchérit Sylvie Thériault.« C'est aussi l'occasion de recevoir de la critique qui contribue au cheminement artistique de l'artiste participant. Les intérêts sont heureusement présents pour lui ! Reste à voir dans la prochaine année ou deux les impacts de sa participation ! »

Qu’il se présente en solo ou en tant que membre de Post Script, Paul Cournoyer est un artiste qui vit ses chansons et qui n’a pas sa langue ou sa culture dans sa poche.  Ses chansons sont comme un vent d’air rafraîchissant, parfois serein, parfois dynamisant, mais qui ne nourrit jamais l’indifférence.  De quoi enchanter le Contact ontarois !




 

Évaluer cet élément
(0 Votes)