L'Association haïtienne de Calgary célèbre le Mois de l'histoire des noirs

C'est le samedi 21 février que l'Association haïtienne de Calgary a lancé une première soirée multi-médias mémorable dans ses locaux, quartier nord-est de la ville, à l'occasion du Mois de l'histoire des noirs 2015.

La conférence trilingue – en français, créole et anglais –, à la fois divertissante et éducative, créée et animée par Luigi ‘‘Sound Proof’’ Labarrière, ne s'attarde pas sur les réalités révoltantes de l'histoire et des traitements inhumains infligés aux noirs.

« L'historien américain Carter G. Woodson est, en 1926, à l'origine du Mois de l'histoire des noirs célébré officiellement au Canada depuis 1995 », rappelle Luigi. Il souligne que le 21 février marque le 50e anniversaire de l'assassinat de Malcolm X, mentionnant évidemment Martin Luther King Jr. né en 1929 et mort assassiné en 1968 à Memphis (Tennessee) et les exploits de la courageuse Rosa Parks. Mère du mouvement des droits civiques aux États-Unis, elle a lutté contre la ségrégation raciale avec Martin Luther King.

Le conférencier boule-de-feu d'origine haïtienne choisit de mettre l'accent sur le positif et de rendre hommage à certains personnages noirs des Amériques et à leurs grands succès.


L'animateur entraîne même son auditoire captif à répéter quelques mots en créole. Question :  « Saq passé ? » (comment ça va ?) Réponse : « Naq boulé ! » (ça va bien !) (interprétation phonétique)

Il présente le roi Zumbi Dos Palmares, né en 1655, l'un des grands guerriers qui s'opposa à la traite négrière portugaise. « Le fondateur et premier habitant de la ville de Chicago est Jean-Baptiste Pointe du Sable, né vers 1745 à Saint-Marc, Haïti », annonce-t-il avec fierté.

Personnage plus récent et possiblement mieux connu, l'entrepreneur Reginald Lewis (1942-1993) figura en 1992 dans la liste Forbes des 400 Américains les plus riches avec une fortune évaluée à 400 millions de dollars. « Voilà un homme dont les succès sont à émuler ! », déclare Luigi.

En hommage spécial à feu Mona Guérin – écrivaine, dramaturge créatrice du célèbre roman-savon haïtien Woy! Les voilà (950 épisodes) –, un entretien sur Skype est proposé en direct de Haïti avec Christine Guérin, une des nièces de cette grande dame haïtienne.

Quelques petits délices haïtiens sont offerts à chaque table et la conférence est capitonnée de chants interprétés par Erika Szupp (photo ci-dessus) et Jonas Bazile, dont les voix font vibrer coeur et âme.

« Nous sommes très heureux du succès de cette soirée qui a fait salle comble », confie Philippe Pierre Pierre, président de l'Association haïtienne de Calgary. « Nous prévoyons offrir plusieurs activités de ce genre régulièrement dès le mois prochain lors des RVF 2015 et dont certaines seront organisées spécialement pour les jeunes », dit-il en souriant.

L'association occupe des locaux très accueillants et accessibles comprenant une salle intime parfaite pour soirées dansantes, chantantes, karaoké, réceptions ou conférences, avec écran super-géant, système de son intégré, cuisine et bar.

www.haiticalgary.com

 

Photo : courtoisie Eugène Debrosse

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut