Le Franco

Le Franco

Avec une nouvelle école inaugurée en juin 2011 et de nouvelles installations sportives, l’école francophone, située à Saint-Paul, s’avérait une candidate de choix pour recevoir un évènement de cette envergure.

C’est donc du 17 au 19 mai 2013 qu’auront lieu les Jeux francophones de l’Alberta, organisés par la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA).

« Il y a une excellente volonté de la part du personnel d’être l’hôte des Jeux, surtout de la directrice de l’école qui est très enthousiaste », affirme la directrice de la FSFA, Monique Witzell.

Après quelques années difficiles, l’Institut Guy-Lacombe de la famille (IGLF) semble avoir tourné la page sur son passé et entrevoit l’avenir avec optimisme.

C’est devant une vingtaine de personnes que l’IGLF a tenu son assemblée générale annuelle, le 22 septembre dernier à La Cité francophone d’Edmonton. « Nous venons de terminer une belle année enrichissante à tous les points de vue », s’est exclamée la présidente de l’Institut, Maryse Simon.

Malgré une situation économique mondiale qui est venue limiter la croissance financière des Fonds de dotations, la Fondation franco-albertaine (FFA) estime avoir terminé sa dernière année sur un bel élan.
 

« Nous avons connu une année occupée qui a permis une philanthropie dynamique dans la communauté franco-albertaine », a lancé la présidente du Bureau des gouverneurs de la FFA, la sénatrice Claudette Tardif, à la trentaine de personnes réunies à La Cité francophone, le 22 septembre dernier, pour l’assemblée annuelle de l’organisme.

Pour souligner la deuxième édition de la Semaine canadienne de la démocratie, qui se déroule du 15 au 22 septembre, Élections Canada  tenait un atelier interactif avec des leaders de la communauté de l’éducation civique au Canada, à La Cité francophone.

Une douzaine d’étudiants du Campus Saint-Jean du baccalauréat en Éducation ont participé à cette session interactive, qui se tenait en après-midi le 14 septembre dernier, visant à stimuler l’intérêt des futurs enseignants pour le système électoral et politique, la culture démocratique et la citoyenneté active au Canada.

Les Franco de la Bow ont atteint l’objectif de leur campagne de recrutement et l’organisme est devenu une régionale de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), le 6 septembre dernier.
 

Près d’une vingtaine de personnes se sont réunies pour participer à une Assemblée générale extraordinaire qui a permis aux Franco de la Bow de devenir l’ACFA régionale de Canmore/Banff.

Une quarantaine de personnes se sont réunies dans le quartier Bonnie Doon, le 8 septembre dernier, pour participer à la 3e édition des Jeux FRANCO+ organisée par la Fédération des ainés franco-albertains (FAFA).

Présentée en collaboration avec la Fédération du sport francophone de l’Alberta, cette journée, au cours de laquelle 11 activités sportives et culturelles étaient à l’horaire, a tout de même accueilli une vingtaine de participants de moins que les éditions précédentes.

En cette rentrée automnale, le Centre d’accueil pour les nouveaux arrivants francophones (CANAF), qui a été en négociations avec Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) au cours des dernières semaines, entrevoit l’avenir avec un optimisme renouvelé.

« Au printemps, nous étions en période de négociation avec notre bailleur de fonds. Au départ, le projet de camp de vacances destiné aux jeunes francophones avait été approuvé, puis refusé. Cependant, nous avons eu la chance de les rencontrer pour leur présenter la valeur ajoutée de ce camp », de témoigner le directeur général du CANAF, Mamady Camara.

Près d’une centaine de personnes se sont réunies, le 29 aout dernier, au Westin de Calgary pour assister au lancement de la programmation du WordFest 2012.

« Cette année, ce sont 77 auteurs en provenance de 11 pays qui font partie de la programmation du festival qui se déroulera du 9 au 14 octobre », a souligné la directrice du Wordfest, Jo Steffens.

Du côté francophone, sept auteurs feront partie de la composante française, le Festival des mots. « Le Wordfest a toujours essayé de promouvoir les auteurs francophones, mais aussi d’autres langues comme l’espagnol ou encore l’italien », affirme la responsable du Festival des mots et de la programmation jeunesse du Wordfest, Sandra Paire.

Les organisateurs du Forum national des jeunes ambassadeurs (FNJA) ont profité de l’évènement pour inviter la sénatrice franco-albertaine, Claudette Tardif, à s’adresser aux 30 élèves, le 26 aout au Campus Saint-Jean (CSJ).

Cette dernière était heureuse de rencontrer des jeunes dont, pour la majorité, le français n’est pas la première langue. « C’est dans ce genre de forum qu’on apprend à se connaitre et où on retrouve des occasions d’échanger en français », a-t-elle souligné.

L’ACFA régionale de Lethbridge, le Touche-à-tout, cInéMAGINE et la Médiathèque francophone Emma Morrier se sont réunis sous la Société du Centre francophone de Lethbridge lors de l’annuelle parade Whoop-up qui s’est tenue le 21 aout dernier.

C’est à la suite de la participation de l’ACFA, en 2011, qu’ensemble, les organismes francophones ont mis sur pied un char allégorique fait maison pour la fameuse parade qui inaugure les célébrations des « Whoop-up Days » à Lethbridge.

Page 11 sur 19
Aller au haut