Mardi 9 mai, l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) a accueilli avec beaucoup d’enthousiasme le rapport du Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes, intitulé « Le dénombrement des ayants droit en vertu de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés : pour un recensement au service de la Charte ». Ce rapport reconnaît le besoin de changer les modalités du recensement de Statistique Canada afin que les populations francophones soient mieux évaluées.

Aller au haut