Établie en 1991, la Loi sur la radiodiffusion est d’une autre époque. Pas adaptée à l’ère du numérique, elle ne défend plus correctement les acteurs du paysage radiophonique et télévisuel canadien. Un groupe de sept experts aura la lourde tâche d’examiner la loi et de dresser un cadre légal afin de la moderniser.

CRTC

Les représentants du comité d’administration de la Radio du Grand Edmonton ont soumis leur candidature, le 29 septembre, devant les membres du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Cette audience a permis d’exposer le besoin et l’importance de créer une telle radio. L’enjeu principal demeure l’épanouissement de la communauté francophone en Alberta.

Montage TWITTERLe débat des chefs présenté jeudi par la société d’État ICI Radio-Canada et le quotidien numérique La Presse a suscité déception et frustration chez les francophones hors-Québec, y compris ici, en Alberta. La communauté franco-albertaine ne compte pas rester les bras croisés, une plainte doit être déposée sous peu par l’ACFA provinciale contre la société d’État.

 

« Plus on se dirigeait vers la fin du débat, plus la pression sanguine montait à savoir s’ils allaient enfin glisser un mot sur nos enjeux francophones », se désole le président de l’ACFA provinciale, Jean Johnson.

Aller au haut