Dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie (RVF), un marathon de célébrations s’est tenu à Calgary. Pour la cinquième année consécutive, une série d’événements coordonnés par le Bureau de Visibilité de Calgary sont venus occuper l’édifice Harry Hays le vendredi 10 mars. Des événements venus honorer la Journée internationale de la Francophonie, et qui s’inscrivent dans la thématique diversité, dualité, dynamisme des Rendez-vous.

Calgary  plusieurs dignitaires etaient presents le 10 mars dont Ricardo Miranda et Darshan Kang aux cotes de Nicole Buret et Suzanne de Courville Nicol

Vendredi 6 mars, Morinville organisait sa première journée de Célébration de la francophonie. Le lever du drapeau franco-albertain a ainsi été suivi de présentations de la part des élèves des écoles d’immersion et d’une soirée festive avec, entre autres, un repas traditionnel francophone et un concert de Daniel Gervais.

« Le modèle, c’est l’Oktoberfest. On offre la même chose : de la nourriture, du patrimoine, des activités pour les enfants, un groupe de musique... », explique Allen Jacobson, coordinateur au développement communautaire de Morinville.

En effet, pour célébrer ses racines allemandes, la petite ville située au nord d’Edmonton a d’abord organisé deux éditions locales de la célèbre fête de la bière avec 250 personnes en 2013 et 450 en 2014. Un succès qui a donné envie à la municipalité de célébrer les pionniers francophones qui ont fondé la communauté à la fin de XIXe siècle.

L’Association canadienne-française de l’Alberta Centralta s’est associée au projet et a proposé d’organiser cette Célébration de la francophonie le même jour que l’habituel lever du drapeau franco-albertain, c’est-à-dire le 6 mars.

 

Aller au haut