Après un premier rassemblement à Calgary le 7 janvier, deux autres ont eu lieu le dimanche 11 janvier dans les deux plus grandes villes albertaines, afin de commémorer les victimes des attentats de Paris qui a coûté la vie à douze personnes au siège du journal Charlie Hebdo.


Deux hommes cagoulés et armés de Kalachnikov se sont rendus, mercredi 7 janvier, dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo et ont ouvert le feu sur les personnes présentes, décimant une grande partie de l’équipe. Parmi les victimes se trouvait Charb, le directeur de publication, qui faisait l’objet de menaces depuis plusieurs années, mais aussi d’autres caricaturistes de renom comme Cabu, Wolinski, Tignous et Honoré.

Les assaillants se réclameraient d’Al-Qaïda. Deux d’entre eux ont été tués par le GIGN le 9 janvier. Le même jour, un troisième homme a réalisé une prise d’otage dans un supermarché cacher. Il a abattu quatre personnes avant d’être lui-même tué par la police.

L’attaque terroriste à Charlie Hebdo a bouleversé les Français du monde entier, mais également bon nombre de citoyens d’autres pays qui ont manifesté leur soutien sur les réseaux sociaux et dans la rue. L’attentat de Charlie Hebdo est le plus meurtrier dans l’Hexagone depuis le déraillement intentionnel du train Paris-Strasbourg en 1961, qui avait fait 28 victimes.

Aller au haut