La une du dernier Charlie Hebdo, sorti le 14 janvier, a été particulièrement mal reçue par une partie du monde musulman, provoquant des manifestations parfois violentes. Face à cela, la Communauté musulmane Ahmadiyya du Canada appelle au calme et à la prière.

Un communiqué de la communauté Ahmadiyya canadienne, paru le 15 janvier, exhorte tous les musulmans au calme et à la prière pour la paix mondiale. « Les auteurs de l’attaque brutale contre Charlie Hebdo et le supermarché casher peuvent chercher à justifier leurs actes au nom de l’islam et au nom du prophète Mahomet, mais leurs actions n’ont aucun rapport avec les véritables enseignements de l’islam. » explique Safwan Choudhry, porte-parole du mouvement. Selon un verset du Coran, Allah ne donnerait la permission à personne de venger des actes calomnieux mais se réserverait le droit de le faire lui-même dans l’au-delà.

Pour les Ahmadis, l’islam ne limite pas la liberté de parole, d’expression ou de religion, « même s’il enseigne à ne jamais heurter intentionnellement les sentiments de quelqu’un ». Mais la communauté Ahmadiyya, si elle condamne les violences qui ont suivi la sortie du dernier Charlie Hebdo, n’encourage cependant pas les caricatures du prophète. « La décision de publier plus de représentations dessinées du prophète Mahomet pourrait augmenter le fossé entre les musulmans et les non-musulmans vivant en Europe et dans le reste du monde occidental. »

Aller au haut