DSC 5881-2La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada demande ce qu’il y ait des clarifications concernant les langues officielles. Personne n’a encore été nommé responsable au sein du Cabinet des ministres, dont l’assermentation a eu lieu ce matin (4 novembre).   

 

« Est-ce la nouvelle ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, qui est responsable des langues officielles, ou ce portefeuille fait partie des responsabilités directes du premier ministre, sachant que celui-ci s’est gardé les Affaires intergouvernementales ? Ce n’est pas clair à ce moment. Ce qui est clair, c’est que personne n’en porte le titre, et ça envoie un drôle de message », souligne la présidente de la FCFA, Sylviane Lanthier.

 

L’organisme se dit prêt à collaborer avec le nouveau gouvernement, et espère savoir rapidement à qui il devra s’adresser au sujet des langues officielles. « Notre priorité, c’est que quelqu’un au cabinet puisse avoir l’autorité nécessaire pour veiller à la mise en œuvre de la Loi sur les langues officielles et coordonner l’élaboration du plan amélioré en matière de langues officielles que le parti s’est engagé à développer avec les communautés », précise la présidente de la FCFA.

Capture decran 2015-11-04 a 12.49.34Deux députés représentant les grandes villes de l’Alberta font partie du nouveau Conseil des ministres de Justin Trudeau. Kent Hehr, député de Calgary Centre, a été nommé ministre des Anciens combattants et ministre associé de la Défense nationale. Amarjeet Sohi, député d’Edmonton Mill Woods, est pour sa part le nouveau ministre de l'Infrastructure et des Collectivités.

 

Kent Hehr est bien connu à Calgary. Il a représenté la circonscription provinciale de Calgary-Buffalo à l’Assemblée législative de l’Alberta pendant sept ans. Kent Hehr a annoncé qu’il se présentait comme candidat fédéral libéral dans la circonscription de Calgary Centre à la fin de l’année 2014. Le 19 octobre, jour du scrutin, il a vaincu la candidate conservatrice sortante, Joan Crockatt, avec moins de mille voix d'avance.

Aller au haut