Le Francothon : une première pour le Congrès annuel de la francophonie albertaine

Le 3 septembre a été dévoilée la programmation de l’édition 2014 du Congrès annuel de la francophonie albertaine, anciennement appelé Rond Point.

 

Outre le changement de nom, l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) a annoncé une grande nouveauté cette année : la tenue du premier Francothon au bénéfice de la francophonie albertaine, une collaboration de la Fondation franco-albertaine (FFA), du Regroupement des artistes francophones de l’Alberta (RAFA) et d’Ici Alberta.  Celui-ci se tiendra le vendredi 17 octobre dans le cadre du Congrès annuel. 

C’est dans le cadre de ce Francothon que l’ACFA relancera le Fonds de dotation Georges Arès pour le leadership et l’implication politique au sein de la francophonie, dont le premier récipiendaire sera divulgué lors de la soirée de vendredi. « On va nommer quelqu’un qui le mérite et vous serez d’accord avec sa nomination, j’en suis sûr », a affirmé le président de l’ACFA, Jean Johnson. M. Johnson a également profité de cette conférence de presse pour indiquer qu’il offrait ses services en tant que téléphoniste bénévole pour le Francothon.

 

La Francothon consiste à susciter les dons à l’intention des différents fonds pour la francophonie administrés par la FFA. « On essaie de changer les mentalités, a annoncé le directeur général de la FFA Joël F. Lavoie. Le Francothon, c’est une manière de montrer jusqu’où on a à cœur notre francophonie, à quel point est-ce qu’on est prêt à redonner. » 

 

Les dons non affectés seront remis au fonds du RAFA puisque les artistes franco-albertains « vont mettre beaucoup d’efforts dans le Francothon, » explique le directeur général de la FFA. La RAFA a annoncé des prestations en direct de Patrick Dunn, Rachelle Bugeaud, Gisèle Lemire et la troupe de danse Zéphyr.   

 

La présence d’Ici Alberta au Congrès annuel de la francophonie albertaine – par une émission de radio en direct du centre de conférences Shaw, la webdiffusion des ateliers et des conférences pour ceux qui ne peuvent pas se rendre sur place et des interventions au Téléjournal Alberta – permettra de rejoindre un bassin de donateurs potentiels plus vaste. «  Ça nous sort du milieu associatif et nous permet de rejoindre les gens qui sont fidèles à Radio-Canada mais qui connaissent un peu moins la francophonie », estime M. Lavoie.  

 

Radio-Canada a également apporté une contribution monétaire à l’évènement.

 

La chef médias d’Ici Alberta, Lynne Ouellet, s’est d’ailleurs dite très heureuse d’avoir amené le Francothon en Alberta, une initiative qui existe déjà dans d’autres provinces, notamment en Saskatchewan depuis 1997.  « C’est un rêve que j’avais depuis plusieurs années », a-t-elle confié.

 

Comme autre nouveauté de l’édition 2014 du Congrès annuel, on note un café-causerie que tiendra le Secrétariat francophone à la Foire des services en français, qui se veut être « un espace convivial pour discuter des services en français dans une atmosphère décontractée », avance Jean Johnson. 

 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut