La date limite pour déposer sa candidature à un poste d’élus au Conseil d’administration provincial de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) est à 16 h le 30 aout. Mais déjà, dans certains territoires, à moins de désistement, des élections se dessinent.

 

En effet, pour le poste à pourvoir dans la région Centre, quatre personnes ont confirmé leur intérêt, tous d’Edmonton : Aoue Koffi Armand Didier, Denis Fontaine, Alexandre Bossé Vanier et Dulari Prithipaul.

 

Même constat pour les deux postes d’administrateurs non associés à un territoire particulier, alors qu’Albert Nolette (Edmonton) ferait la lutte à Patrick Naud (Edmonton) et Oumar Lamana (Airdrie) qui tenteront de se faire réélire au CA provincial de l’ACFA.

 

Du côté du territoire Sud, il y aurait aussi des élections alors que Céline Bossé et Stéphane Kammogne, tous deux de Calgary, convoitent le poste.

 

Du côté de la présidence de l’ACFA, à ce jour, seul Jean Johnson est en liste. Si personne ne se présente d’ici la date limite, M. Johnson sera élu par acclamation.

 

La situation est moins rose dans le nord de la province. En effet, quatre postes sont à pourvoir, deux pour la région du Nord-Ouest et deux pour le territoire du Nord-Est. En date du 29 aout, seule la candidature de Denis J.N. Sawyer (Nord-Ouest) avait été certifiée.

 

À noter que la confirmation d'élections dans certains territoires ne sera connue que le 6 septembre, soit lorsque l'avis officiel du dircteur de scrutin sera publié.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut