Nouvelle école pour Alexandre-Taché en 2016

Le gouvernement albertain a annoncé la construction de sept nouvelles écoles dans la région d’Edmonton et l’école de Saint-Albert en fait partie.
 
Après ses annonces pour le nord, le sud de la province et pour Calgary, la première ministre Alison Redford a fait part, le 2 mai dernier, des constructions scolaires qui seraient financées dans la capitale albertaine et ses environs.


Le sous-comité pour une nouvelle école à Alexandre-Taché se mobilisait depuis plusieurs années auprès du ministère de l’Éducation pour obtenir un bâtiment adéquat pour la population grandissante de l’école. « Nous sommes très excités des bonnes nouvelles qu’on a reçues aujourd’hui », a lancé la présidente du conseil d’école, Lise Roy-Maxwell, qui siège aussi à ce comité.
 
Alexandre-Taché occupe, depuis le mois de janvier 2010, la section ouest du Youville Home à Saint-Albert qui a été complètement rénovée pour satisfaire aux besoins de cette première école francophone secondaire à Saint-Albert.
 
L’école accueille cette année 149 élèves et elle dessert la région étendue de Saint-Albert, Morinville, Legal, Spruce Grove et Stony Plain. Sa population scolaire aura la possibilité de doubler puisque la nouvelle structure pourra accueillir un total de 350 élèves de la 7e à la 12e année.
 
La présidente du Conseil scolaire Centre-Nord, Karen Doucet, se dit heureuse de cet engagement du gouvernement provincial, dont l’aboutissement est promis pour 2016. « Enfin, nos élèves de Saint-Albert auront une école à eux. C’était bien dans le Youville Home, mais ce n’était pas chez eux », dit-elle.
 
Pour l’instant, plusieurs détails de la construction doivent être négociés. Aucun terrain à Saint-Albert n’est réservé pour cette construction, « mais la Ville nous a assuré qu’elle trouverait un terrain dès que l’annonce serait faite », soutient Mme Maxwell.
 
D’après Alberta Infrastructure, l’édifice promis servira uniquement à Alexandre-Taché, bien qu’il y ait eu dans le passé des discussions de partenariat entre les trois conseils scolaires desservant Saint-Albert.  
 
« Le gouvernement et les ministres sont forts sur les partenariats », affirme Karen Doucet. Celle-ci est persuadée qu’à partir de maintenant, « les choses vont se décider très vite » étant donné l’échéancier et avance que le « Conseil scolaire est ouvert à toute solution qui favoriserait nos élèves ».
 
Le plan capital 2013-2016, qui englobe les constructions déjà prévues pour 2014 ainsi que ces 50 nouvelles écoles – un investissement de 503 millions $ –, comprend aussi la modernisation de 70 écoles à travers la province. Étant donné que, cette fois-ci, l’annonce du gouvernement était plus axée sur les nouvelles constructions, la communauté scolaire s’attend à ce que la prochaine se concentre sur les projets de rénovation.
 
« Notre grand espoir, c’est que l’école Joseph-Moreau soit comprise dans le lot qu’on attend en automne », souligne Karen Doucet.
 
En effet, le projet de rénovation de la vieille bâtisse de Joseph-Moreau reste toujours sur la glace.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut