L’Université d’été dévoile sa programmation

Le Centre de la francophonie des Amériques (CFA) a tenu, le 11 mars dernier, un point de presse au Grand salon du CSJ pour notamment présenter la programmation de cette troisième édition de l’Université d’été sur la francophonie des Amériques, en plus de stimuler les inscriptions qui se terminent le 5 avril.

Pour le codoyen du CSJ, Donald Ipperciel, cette troisième édition, une première de l’Université d’été à l’extérieur du Québec, arrive à point. « Cette édition sera teintée des défis et des réalités des francophones de l’Ouest dont la situation est trop souvent occultée parles francophones de l’Est. Cet évènement nous permet de corriger le tir », déclare M. Ipperciel.


Le CFA espère que la tenue de cette semaine en Alberta saura stimuler les gens à manifester leur intérêt à y participer. « En terme d’inscriptions, nous avons dépassé les nombres records des années passées, mais nous voulons nous assurer d’avoir une bonne représentation de tout le territoire », a lancé le président-directeur général du Centre de la francophonie des Amériques, Denis Desgagné.

« Nous sommes très heureux, certes, mais la majorité des inscriptions reçues proviennent de l’extérieur du Canada », ajoute-t-il.

Pour accroitre les inscriptions canadiennes, le CFA a dévoilé des programmes d’appui destinés à des étudiants ayant un intérêt marqué pour la francophonie des Amériques et à des employés souhaitant parfaire leurs connaissances en matière de francophonie. « Nous avons la possibilité d’offrir trois bourses à des gens issus du milieu professionnel, soit du public, de la communauté ou du privé », informe-t-il, en précisant que les places seraient accordées aux trois premiers arrivés.

Du côté des étudiants, « nous avons 10 bourses pour l’ensemble du territoire. Encore une fois, elles seront données aux premiers arrivés, qu’ils proviennent du Canada ou d’ailleurs », fait remarquer Denis Desgagné.

Implication communautaire
Denis Desgagné a profité de son passage à Edmonton pour inviter la communauté à participer en grand nombre aux évènements. « Il est important pour les participants qui seront présents de vivre en communauté, afin que tout ce qui se passe ne soit pas uniquement entre quatre murs », soutient-il, en précisant que cela permettrait « aux participants de découvrir la francophonie de l’Ouest ».

Ce dernier souligne que quelques évènements seront ouverts au public : la conférence d’ouverture de Raphael Confiant, la conférence de clôture de Serge Bouchard, la projection du film Intimités francophones, une table ronde jeunesse ainsi qu’une représentation théâtrale. « Je souhaite que la communauté franco-albertaine participe activement et qu’on en vienne à manquer d’espace », affirme Denis Desgagné.

Le président-directeur général du CFA estime que ces périodes seront propices pour « les francophones des Caraïbes et du Brésil, par exemple, de rencontrer des francophones de l’Alberta et d’échanger avec eux ».

Les organisateurs travaillent aussi avec la communauté franco-albertaine pour présenter une journée réservée aux acteurs de l’Alberta. Cette journée se terminera avec la présentation de la pièce de théâtre Les confessions d’un collégien.

Malheureusement, Denis Desgagné ne croit pas que toute la semaine puisse être ouverte au grand public. « Il ne faut pas oublier que les étudiants qui s’inscrivent à l’Université d’été le font pour obtenir des crédits et qu’ils auront des travaux à effectuer », avance-t-il.

Rappelons que cette semaine se déroulera sous le thème La francophonie des Amériques – De la pluralité à la convergence et qu’elle accueillera 40 participants du continent ainsi qu’une quinzaine d’experts de la francophonie des Amériques.
- Le Franco

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut