L’école À la Découverte déménage

À Edmonton, l’école publique francophone À la Découverte, qui compte à l’heure actuelle 47 élèves, occupera des locaux à l’école Kensington à compter du mois d’août 2011. Le Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN) espère que ce déménagement donnera un nouveau souffle à cette école primaire qui termine sa troisième année d’existence.

« On espère que ça va donner un regain à l’école. Le nombre d’inscriptions est en baisse, et ça en est inquiétant. On souhaite que le déménagement rassure les parents dont les enfants sont inscrits et incite les parents hésitants à inscrire leurs enfants chez nous », laisse entendre le directeur général du Conseil scolaire Centre-Nord, Henri Lemire.


Rappelons que la jeune école, ouverte il y a trois ans, avait connu une première année prometteuse avec à son bord 72 élèves. Les difficultés de recrutement qui se sont présentées par la suite l’ont menée l’an passé face à la possibilité de fermer ses portes.

Le 11 février 2010, à la suite d’une rencontre du CSCN avec des parents, des élèves et des membres de la communauté qui s’étaient mobilisés pour garder l’école ouverte, l’éventualité avait été écartée. Il a cependant été conclu que l’école, qui occupait alors l’ancienne St. Patrick School au 12050 95A Rue, devait être relocalisée.
 
« Il ne s’est jamais rien passé de fâcheux depuis que nous y sommes, affirme la directrice de l’école À la Découverte, Mireille Prévost, mais disons que c’est un quartier qui a mauvai-se réputation, une réputation
plus grande que les faits. » L’affirmation est reprise par Henri Lemire.

À la suite de la réunion de 2010, le CSCN a entamé des négociations avec les autres conseils scolaires d’Edmonton afin de trouver un meilleur environnement pour l’école.

Dans les semaines qui ont suivi, le Edmonton Catholic School Board, de qui le CSCN louait les locaux de la St. Patrick School, leur ont annoncé qu’il les reprenait pour y mener d’autres projets. « En d’autres mots, ils nous ont mis dehors alors qu’on partait », résume M. Lemire.

De l’autre côté, les négociations avec Edmonton Public Schools allaient bon train, et une entente a été conclue afin de louer de l’espace à même l’école Kensington (13410, 119e Rue), une école qui accueille déjà 305 élèves anglophones de la ma-ternelle à la 6e année.

Non seulement les locaux de cet établissement scolaire satisfont les besoins de l’école À la Découverte, mais les employés de l’établissement anglophone se sont aussi montrés très coopératifs et amicaux envers leurs nouveaux locataires.

« Ils nous ont d’ailleurs offert de partager la bibliothèque au lieu d’acheter d’autres livres en anglais pour nos élèves. Il faut dire que la directrice de cette école, Carolyn Skinner, envoie ses enfants en immersion française, elle est d’avance très ouverte à l’éducation francophone », souligne Henri Lemire.

L’école francophone occupera donc certains locaux exclusifs de l’école Kensington, tout en partageant avec elle la bibliothèque, le gymnase et la cour d’école. « Nous étions seuls à St. Patrick, alors c’est certain
qu’on avait plus d’espace. Le gymnase de Kensington est plus petit que le nôtre, pour plus d’élèves. Mais dans l’ensemble, les locaux nous convien-nent très bien », conclut M. Lemire.

Le transfert près de l’école Père Lacombe permettra aussi d’assurer un transport en autobus plus efficace. Le CSCN aspire effectivement à ce que le trajet d’autobus que doit faire un écolier ne dépasse pas les 60 minutes, mais à l’heure actuelle, il dure parfois jusqu’à 90 minutes.

Le nouvel emplacement de l’école À la Découverte contribuera à une meilleure rationalisation de la durée des trajets, permettant au même autobus de desservir les deux établissements.

Mireille Prévost, qui a d’ailleurs amorcé sa carrière à Kensington, invitera sous peu les parents à venir en visiter les installations, que le personnel a déjà eu la chance d’apprécier.

Les nouveaux locaux seront aménagés au cours de l’été, des fenêtres doivent notamment être installées dans les salles de classe. Le nouvel emplacement sera prêt pour la rentrée, le 30 août 2011.
 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut