Imprimer cette page

Des enfants atteints de maladies chroniques seront les « stars » d’un camp de performance

Samedi 8 juillet, de 9h du matin à 4h de l’après-midi, 40 enfants atteints de maladies chroniques seront les vedettes d’un camp de performance à Ortona Gymnastics, à Edmonton. Cette initiative, mise sur pied par deux jeunes étudiantes francophones en médecine à l’Université de l’Alberta, vise le temps d’une journée à changer les idées de ces enfants qui surmontent de rudes épreuves au quotidien.


Starlight

Ce sont Andrée Vincent et Roxanne Pinson, toutes deux étudiantes en médecine, qui sont à l’origine de l’idée du Starlight performance Camp, un projet concrétisé dans le cadre de la Medical Students’ Association de leur Faculté. « Notre but est de faire en sorte que les enfants atteints de maladies chroniques, de handicaps ou d’invalidités de toutes sortes se sentent comme des étoiles pendant une journée », annonce Andrée Vincent.

Une quarantaine d’enfants, de 5 à 14 ans, auront l’occasion de s’échapper de leur quotidien parfois difficile avec des ateliers de gymnastique, de danse, de cheerleading et de mode. Ils seront encadrés par plusieurs bénévoles de la communauté d’Edmonton, ainsi que par quelques accompagnateurs bilingues, même si les activités seront principalement animées en anglais. « Il y aura aussi un spectacle à la fin de la journée », informe Andrée Vincent. « Il permettra aux enfants de montrer à leurs parents ce qu’ils ont fait au camp et de prendre confiance en eux ».

Des jeunes mobilisés pour aider les plus petits

À seulement 24 ans, Andrée Vincent et son amie s’investissent déjà pour les autres. « On aime s’impliquer au niveau de la communauté », précise la jeune étudiante, « on aime vraiment passer notre temps avec des enfants et leur montrer qu’on s’intéresse à eux ». Et le duo ne compte pas s’arrêter là. Andrée Vincent et sa partenaire envisagent « que l’événement prenne de l’ampleur petit à petit d’année en année, pour peut-être organiser un camp sur plusieurs jours, voire une semaine entière », songe-t-elle.

Les enfants qui participeront au Starlight performance Camp du 8 juillet auront en commun le fait qu’ils sont limités dans leur vie de tous les jours par une condition médicale restrictive, allant de l’asthme au cœur artificiel. « On veut tous les rassembler, leur donner le support nécessaire, les encourager et leur montrer que s’ils persévèrent, ils peuvent réussir autant que les autres ! », s’enthousiasme Andrée Vincent.

Les deux organisatrices sont présentement à la recherche de participants. Tous les parents intéressés sont invités à remplir un formulaire d’inscription disponible sur le site internet starlightperforman.wixsite.com/oursite, et ce, assez rapidement, car les places sont limitées et seront accordées sur le principe du premier arrivé premier servi.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)