Carnaval de Saint-Isidore : un rendez-vous incontournable depuis 35 ans

Les 17, 18 et 19 février, le carnaval a battu son plein à Saint-Isidore. Spectacles, humour, animations, couronnement du Roi et de la Reine, mets traditionnels, sculptures et retrouvailles étaient au rendez-vous. Un 35e anniversaire qui célébrait aussi ces nombreuses années de plaisir, de joie de vivre et de créativité.

Couv

Chaque année, le Carnaval de Saint-Isidore attire francophones et francophiles désireux de goûter à la culture francophone effervescente du Nord de l’Alberta. Cette édition spéciale a permis de mettre en avant les meilleurs moments du carnaval de ces 34 années écoulées à égayer les rues de Saint-Isidore. « C’est important pour les membres de la communauté de voir qu’il y a une continuité dans la célébration de notre francophonie à travers les âges », témoigne Chantal Monfette, présidente du Comité organisateur du Carnaval.

Inédite cette année, une soirée de gala colorée et élégante s’est tenue samedi avec la présence de comédiens et artistes locaux afin de récompenser leur talent et leur participation. « C’était aussi l’occasion d’échanger de vieux souvenirs et de faire une rétrospective », souligne Mme Monfette.

Musique, animations, jeux, et bien plus encore !

Beaucoup d’artistes étaient présents pour animer les festivités : le groupe de musique Lé Twés, l’orchestre Franco-Party d’Edmonton, l’artiste Joël Lavoie, le conteur Roger Dallaire, ou encore la troupe de danse Plein Soleil, ainsi que plusieurs animateurs, sculpteurs de neige et artisans locaux avaient répondu présents.

Au niveau des activités proposées, on ne pouvait pas s’ennuyer. Entre feux d’artifice, maquillage, glissades, labyrinthe, jeux de cordes, animations pour enfants, compétitions de course et de sculptures sur neige, promenades en traîneaux, feux de joie, tire sur la neige, poutine et tente du houblon, il y avait de quoi faire au carnaval !

CarnavalSt-Isidore2017-PleinSoleil25of71

Un événement qui met la francophonie à l’honneur

Pour animer et organiser toutes ces festivités, ce sont plus de 120 bénévoles qui ont été sollicités. Chantal Monfette l’assure, « Ça prend toute la communauté pour faire le carnaval, tout le monde met la main à la pâte ». Si l’entraide est si importante, c’est aussi parce que la ville compte seulement 3 000 habitants. « Nous sommes une petite communauté et ce que nous arrivons à mettre sur pied est exceptionnel. C’est le plus grand spectacle francophone dans le Nord de l’Alberta. Nous en sommes très fiers », se félicite la présidente du Comité organisateur.

Au-delà de l’amusement et des divertissements offerts par le Carnaval, c’est aussi la francophonie qui s’exprime. Selon Mme Monfette, « L’important, c’est d’être toujours capable de promouvoir notre culture et tout ce qu’on a autour de nous de canadien-français. Il faut promouvoir notre francophonie ». Un message qui s’adresse aussi aux nouvelles générations. « On espère que la relève sera là », songe-t-elle.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut