Toute première émission pour la Radio du Grand Edmonton !

Le hasard fait bien les choses. La licence du CRTC est arrivée au même moment que l’enregistrement de l’émission « La chanson se lève à l’Ouest ». Cette série de six émissions d’un format de 55 minutes chacune, raconte cinquante années d’anthologie de la chanson de l’Ouest canadien. Les enregistrements le 16 et le 17 janvier se sont déroulés dans les locaux d’Alta TV. René-Vincent Tshibula, derrière la console, Ronald Tremblay réalisateur et Anne Josée Thibeault co-réalisatrice, nous ont fait part de cette aventure radiophonique.

16388359 10211746566041066 6859537889688817713 n

 « L’inspiration vient de l’Anthologie de la chanson», explique le réalisateur Ronald Tremblay, en parlant de l’idée originale de l’émission « La chanson se lève à l’Ouest ». Très vite, l’Association des radios communautaires de L’Ouest et des Territoires (l’ARCOT) a voulu se joindre au projet. C’est justement grâce à l’organisme que l’émission a pu obtenir un financement de Patrimoine canadien, en impliquant deux autres radios, l’une se situant aux Territoires du Nord-Ouest et l’autre au Manitoba.

Culture et Éducation avant tout

Ce projet se veut avant tout éducatif, et cela à deux niveaux.

Le premier, consiste à faire une mise au point sur la chanson, « d’où est-ce qu’elle vient, où est-ce qu’elle s’en va ?», souligne le producteur délégué de l’ARCOT, Ronald Tremblay. L’idée de transmission, d’identification et de patrimoine sont donc les principes fondateurs de ce projet. « Informer un auditoire panwestrien sur la réalité de la chanson», c’est important ajoute, M. Tremblay. Aux dires de ce dernier, l’univers de la chanson en français n’a jamais été documenté.

Deux équipes se succèdent en ce moment entre Edmonton et Winnipeg. Valécia Pépin et Nicolas Servel, directeur de la radio Taïga, la radio des Territoires du Nord-Ouest, ont prêté leur voix aux capsules d’Edmonton. Trois émissions seront donc enregistrées à Edmonton et trois autres à Winnipeg avec Marc Giguère et Josée Thibeault. La série a été pensée pour être écoutée dans n’importe quel ordre. Ce qui donne à l’auditeur une liberté dans son choix d’écoute. Les thèmes sont très variés, passant de « la diaspora francophone », à la “nouvelle sonorité”.

«La chanson jeunesse», l’émission numéro 6 portera sur les nouvelles sonorités, de l’identification et de la sensibilisation », explique M. Tremblay.

Le second aspect de ce projet permettra également, dans le cadre d’une radio communautaire, d’acquérir une expérience en tant qu’animateur ou animatrice. Une belle façon pour ceux qui le souhaitent de faire leurs premières armes en radio.  

Le but de cette émission est de donner des outils à l’ARCOT afin de produire d’autres émissions. La diffusion de l’émission est prévue pour début février jusqu’à fin mars.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut