Imprimer cette page

Bénévoles, les piliers de la communauté !

Bien du temps et des efforts ont été récompensés lors du Gala de la francophonie, le 26 novembre en soirée. Près de 200 Franco-Albertains sur leur trente-et-un se sont rendus à l'Hôtel Sheraton Cavalier, à Calgary, pour assister à l'événement. Animation, cocktail dînatoire, encan silencieux, prix et plus encore, les invités n'auront manqué de rien !

Présenté par Francophonie Calgary, le gala était destiné à valoriser le travail des organisations francophones de la région. Certaines d'entre elles ont d'ailleurs choisi d'être partenaires et d'apporter leur soutien dans l'organisation du gala. « Ça témoigne d'une belle solidarité de la part des associations », félicite Nicole Buret, présidente de l'ACFA de Calgary. Dans le futur, cette dernière espère que plus d'individus y participeront, et non seulement les représentants d'associations.

RMNouveautés au menu

La formule de cette année a vu plusieurs initiatives. À la suite du discours de bienvenue, les invités ont pu se servir parmi trois stations de mets multiculturels représentant la France, le Québec et l'Afrique; il y en avait pour satisfaire tous les goûts. Donc, plutôt qu'un repas servi aux tables, il s'agissait d'un cocktail dînatoire laissant place aux discussions et au réseautage.

Pour la première fois en quatre ans, un regroupement de six associations africaines s'est joint au Gala : les Associations camerounaise, congolaise, diaspora malienne, guinéenne, ivoiro-canadienne et mauritanienne ont toutes reçu un certificat de reconnaissance.

Selon Esdras Ngenzi, directeur de l'ACFA de Calgary, la soirée a été un véritable succès. Il a tenu d'ailleurs à souligner « le travail extraordinaire qu'a fait Marie-Thérèse Nickel », agente de développement de projet à l'ACFA de Calgary, en charge de l'organisation de la soirée.

Reconnaissance de la communauté

acrobate

Le Gala sert à souligner la contribution des francophones et francophiles dans leur communauté. « Il célèbre les bénévoles, mais aussi les gens qui travaillent dans les organisations francophones, mais qui en font toujours plus qu'on leur en demande », ajoute Mme Buret.

L'honorable Ricardo Miranda, ministre de la Culture et du Tourisme a d'ailleurs soutenu, lors de son discours, que « les bénévoles sont les piliers de notre communauté, ils sont des héros de tous les jours qui s'engagent et donnent leur temps pour venir en aide aux autres ».

Ainsi, une trentaine d'individus ont obtenu un certificat ou un prix, pour témoigner de leurs accomplissements (voir l'encadré). Comme prix d'excellence, les récipiendaires ont remporté des œuvres d'art conçues par des artistes franco-albertains du Centre d'arts visuels de l'Alberta (CAVA), tels que Patricia Lortie, Sylvie Pinard et Béatrice Lefèvre.

Encan silencieux et animation

Dès l'arrivée des invités, l'encan silencieux a débuté. Dans une salle à part, les gens ont pu admirer une gamme d'objets très variée. « On a sollicité des dons dans la communauté, et on en a reçu des extraordinaires », soulève Mme Buret. Il y avait effectivement plusieurs prix, comprenant des pièces de collection, un magnifique tableau, des paniers-cadeaux, une crèche entièrement conçue à la main et plusieurs autres. « L'argent amassé va aller directement à la fondation francophone pour le fonds de dotation de l'ACFA de Calgary », précise-t-elle.

La soirée a été animée par les athlètes de Cirque Nova Circus, à la plus grande joie des spectateurs. L'an prochain, le gala fêtera ses cinq ans de travail et d’accomplissements auprès de la communauté.

IMG 2533IMG 2531

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)