Imprimer cette page

La Réunification des deux Corées à découvrir très prochainement !

corees1Écrite en 2013 par l’auteur français Joel Pommerat, la Réunification des deux Corées est une pièce résolument contemporaine qui se jouera le 18, 19 et 20 mars au théâtre du Campus Saint-Jean. C’est sur un thème universel, l’amour, avec une mise en scène moderne que Bernard Salva a voulu bousculer tant ses comédiens que son public.   

« Des tonnes de pièces de l’histoire du théâtre parlent d’amour, mais là c’est justement parler d’amour aujourd’hui … » lance Bernard Salva, professeur de théâtre au Campus depuis treize ans et metteur en scène de cette nouvelle pièce.

Pour la première fois, le public ne sera pas devant la scène, mais bel et bien de chaque côté. Un choix que le metteur scène qualifie lui-même de risqué, mais avec pour ambition première d’innover. « On va être dans une arène avec des gens très très prêts … mais on veut éviter aussi le confort théâtral, on veut remuer les gens » explique-t-il. Le décor se veut des plus minimalistes, avec la présence d’un objet ici et là, rien qui ne puisse encombrer le jeu des acteurs ou le message de la pièce.

Cette pièce marque donc l’envie de changer et de sortir des sentiers battus, des codes théâtraux auxquels le public est si souvent habitué. L’histoire est relatée au travers d’ une mosaïque de douze  scènettes où les rapports amoureux hommes femmes se déclinent de différentes manières. Des thèmes aussi divers que délicats sont abordés. Bernard Salva explique que l’auteur n’hésite pas à explorer des zones d’ombre. Certains sujets sont parfois très limites comme : Alzheimer, la pédophilie, le viol : « l’auteur va parler de ce qui ne se dit pas d’habitude » explique le metteur en scène.  Un théâtre qui divertit, mais qui va aussi fouiller l’âme humaine et amener le public à réfléchir.

C’est la troupe étudiante du Campus Saint-Jean qui incarnera les personnages de cette pièce. Si les comédiens sont amateurs, ils n’en sont pas moins passionnés et ont très vite été séduits par le texte.  Sophie Bergeron, actrice pour la pièce et étudiante en Baccalauréat en Art : « jouer ça m’a permis de savoir que j’étais capable de faire des choses, que je ne me savais pas capable de faire … de m’ouvrir en tant que personne » n’explique-t-elle.

coress2

Si le théâtre est pour certains, une manière d’apprendre à s’exprimer et se connaître,  pour René Beauparlant, étudiant en baccalauréat en Éducation c’est aussi un moyen de transmettre  : «  tout ce que je viens chercher ici, je vais pouvoir le réutiliser en tant qu’enseignant ».  

Chaque comédien y jouera deux scènes différentes. La musique est un élément important puisqu’elle servira de mémoire collective à l’écoute de nombreuses chansons d’amour.

L’auteur Joel Pommerat avait déjà présenté l’an dernier la pièce Pinocchio. Il est sans conteste l’un des auteurs de théâtre du moment  en France et à l’Étranger. Une pièce qui parle d’amour, mais aussi des manques d’amour entre l’homme et la femme, c’est la Réunification des deux Corées.  Alfred De Musset l’écrivait déjà : “s’il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."

Évaluer cet élément
(0 Votes)