Débat des chefs sur l’économie canadienne: Le NPD en Alberta pointé du doigt

P1080158La tension a monté d’un cran entre le ministre albertain des Finances, Joe Ceci, et le chef du parti conservateur du Canada, Stephen Harper.

 

Lors du débat des chefs de trois grands partis politiques fédéraux organisé et présenté par le journal The Globe and Mail, le 17 septembre, Stephen Harper a indiqué que « le déficit du gouvernement albertain avait augmenté depuis que les néo-démocrates avaient pris le pouvoir ».

 

La province, dont l’économie était toujours forte il y a à peine un an, doit vivre avec un prix du baril de pétrole instable qui altère ses finances publiques.

 

Stephen Harper a soutenu, lors du débat des chefs, qu’il y a eu de nombreuses mises à pied à cause de la chute du baril de pétrole, certes, mais qu’il y en a encore davantage maintenant que le nouveau gouvernement albertain a augmenté les impôts des grandes entreprises. Le 1er juillet, l’impôt sur le revenu des sociétés est passé de 10 à 12%.

 

« Les propos du premier ministre à propos de notre gouvernement sont faux. La vérité, c’est que Stephen Harper est au pouvoir depuis près de dix ans et ses politiques, incluant des réductions d’impôts aux grandes entreprises, ne fonctionnent pas », a déclaré le ministre albertain des Finances, Joe Ceci, qui est en consultation pré-budgétaire à Cold Lake.

 

Selon lui, les conservateurs ont tout misé sur le secteur énergétique et maintenant, ce sont tous les Canadiens qui souffrent d’une économie très peu diversifiée.

 

« Le parti néo-démocrate joue la même carte partout au pays. Il soutient qu’il peut balancer le budget, en continuant de dépenser des milliards de dollars, mais en augmentant les impôts des grandes entreprises. Nous l’avons vu en Ontario et en Colombie-Britannique et nous le voyons en ce moment-même, en Alberta, ça ne fonctionne simplement pas », a indiqué le chef du parti conservateur.


Trois autres débats des chefs sont prévus avant le scrutin du 19 octobre; deux seront en français et l’autre bilingue.

 

Photo: Une centaine de partisans des trois principaux partis politiques fédéraux à l'extérieur du centre BMO de Calgary pour montrer leur appui aux chefs, avant le débat du Globe and Mail du 17 septembre. (Meghann Dionne)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut