La date limite pour déposer sa candidature à un poste d’élus au Conseil d’administration provincial de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) est à 16 h le 30 aout. Mais déjà, dans certains territoires, à moins de désistement, des élections se dessinent.

 

En effet, pour le poste à pourvoir dans la région Centre, quatre personnes ont confirmé leur intérêt, tous d’Edmonton : Aoue Koffi Armand Didier, Denis Fontaine, Alexandre Bossé Vanier et Dulari Prithipaul.

 

Malgré l’opposition de résidents du quartier Erin Ridge, le conseil municipal de Saint-Albert a maintenu, lors de sa rencontre tenue le 26 aout dernier, la décision dans un vote de 5 contre 2 de construire la nouvelle école Alexandre-Taché sur le terrain qui avait été ciblé.

La communauté scolaire francophone de Saint-Albert peut célébrer pour une troisième fois. Une première fois après l’annonce d’une nouvelle école secondaire francophone par la province le 2 mai dernier, une seconde fois à la suite le choix de l’emplacement du site par le St. Albert Joint Use Agreement Site Allocation Committee (un comité formé d’un représentant de la ville et de chacun des trois conseils scolaires) le 14 juin 2013, et, ultimement, par le maintien de la décision du comité par la ville le 26 aout dernier.

Plus de 250 personnes s’étaient rassemblées à Hobbema pour assister à l’audience de la Commission sur la vérité et la réconciliation les 24 et 25 juillet derniers. 32 se sont exprimées sur leur expérience directe ou indirecte des pensionnats autochtones. Ceux qui préféraient parler en privé l’ont fait pour plusieurs raisons, la difficulté de s’exprimer devant un public, l’impossibilité d’obéir a l’obligation légale de ne pas mentionner le nom de ses tortionnaires, etc.  Mais la commissaire Marie Wilson en révèle une autre: “Une chose qui s’est dévoilée c’est la fréquence inattendue des abus perpétrés par d’autres élèves, plus âgés et souvent de la même communauté. »

 

Le pavillon de la France promet de se démarquer au Heritage Festival du 3 au 5 aout prochains.

Lorsqu’on pense à la France, les vignobles, les herbes provençales, les cafés parisiens et les bonnes crêpes arrivent toujours en tête les premiers. Cette année, toutefois, c’est tout autre chose que le Pavillon français présentera aux
festivaliers.

 

 

L’ancienne juge de la Citoyenneté convoite le siège de conseiller municipal pour la circonscription 11, contre cinq candidats masculins

Sonia Bitar lançait sa campagne, le 20 juillet dernier, au Leefield Community Centre à Millwoods. Le député Laurie Hawn, le maire de Tofield, Nabil Chehayeb, et l’ancien conseiller municipal Michael Phair, ainsi que famille et amis, étaient présents pour exprimer leur appui.

Sonia Bitar souhaite miser sur la diversité et l’intégration, réminiscence de son passé professionnel dans le milieu de l’immigration, mais aussi dans la promotion des droits des femmes, pour faire d’Edmonton une ville plus inclusive.

Edmund A. Aunger entreprend la traversée du pays par le sentier Transacanadien en mémoire de sa femme Elizabeth Sovis et pour réaliser le rêve de cette dernière: un sentier sécuritaire pour tous, d’un océan à l’autre.

Edmund A. Aunger est parti de Victoria, en Colombie-Britannique, le 1er juillet dernier. C’est ce jour-là que sa femme, Elizabeth Sovis, avait choisi pour prendre sa retraite et entreprendre le projet d’une vie : promouvoir le développement des pistes cyclables sécuritaires au Canada, avec un accent sur le sentier Transcanadien. Elizabeth se passionnait pour le sentier Transcanadien– une route verte de 18 000 km et une voie d’eau de 5 000 km - qui relie le pays d’est en ouest, ou le contraire, dépendamment le point du départ que l’on choisit.

Paul Lorieau, qui a chanté l’hymne national pour les Oilers d’Edmonton pendant 30 ans, est décédé à 71 ans.

 

Le Franco-Albertain s’est éteint le 2 juillet dernier, entouré de sa famille. Un cancer à l’œsophage avait d’abord été décelé en octobre dernier. Même si l’organe a été retiré, le cancer s’était étendu jusqu’au foie en avril, conduisant à son décès. 

 

Paul Lorieau, natif de Legal, a pris le micro devant les partisans des Oilers d’Edmonton pour la première fois en 1981. 

La ville de Beaumont est la deuxième à joindre le réseau, après Plamondon. 

 

Le projet Concerto a été accepté à l’unanimité lors de la dernière réunion du Conseil de la ville tenue le 25 juin dernier. « Les élus et la communauté réalisent l’importance du bilinguisme. Ça fait partie de l’héritage de Beaumont », souligne le directeur général de la Ville de Beaumont, Marc Landry. 

Une trentaine de personnes se sont réunies à la Salle polyvalente du Centre de santé Saint-Thomas, le 29 juin dernier, pour participer à la 13e Assemblée générale annuelle (AGA) de l’Alliance Jeunesse-Famille de l’Alberta Society (AJFAS).

 

Le président, Emmanuel Mulumba, a rappelé aux gens présents la mauvaise nouvelle qui a été véhiculée en janvier dernier. « Nous avons commencé l’année financière 2013-2014 avec une triste nouvelle. En effet, nous avons perdu notre financement principal avec  le ministère de Citoyenneté& Immigration Canada (CIC). Le programme fédéral qui finançait ce projet de la Caravane contre la discrimination a été aboli et nous avons été obligés de mettre à pied tous nos employés et de même fermer notre bureau de Calgary », a-t-il présenté.

Rassembler les municipalités ayant une présence francophone et contribuer à leur prospérité économique en implantant des projets à caractère économique, social et culturel.

 

Après trois ans de travail, le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) a vu Plamondon devenir la première communauté à joindre le réseau Concerto. Une trentaine de personnes, dont des représentants de Saint-Paul et de Bonnyville, se sont réunies au Centre Festival de Plamondon, le 20 juin dernier, pour officialiser l’adhésion de la communauté de Plamondon au réseau.

Page 14 sur 21
Aller au haut