La Cour suprême du Canada a accepté d’entendre la cause Caron le 31 juillet au matin. Cette bataille juridique est au centre des droits linguistiques des Franco-Albertains depuis 2003. 

 

À l’origine, il s’agissait de la contestation d’une contravention unilingue en anglais par le franco-albertain Gilles Caron, qui considérait que ses droits linguistiques n’avaient pas été respectés. La Cour provinciale de l’Alberta lui avait donné raison en juillet 2008, mais la Cour du banc de la Reine avait ensuite invalidé le jugement en décembre 2009, une décision confirmée par la Cour d’appel en février 2014.

 

Le vendredi 13 juin au Derrick Golf Club trois évènements importants pour l’Association de juristes d’expression française de l’Alberta (AJEFA) ont eu lieu : l’assemblée générale annuelle durant laquelle s’est effectuée la passation de la présidence au nouvel élu, suivie d’une conférence avec pour invité Me Evan J. Bergeron, de la Louisiane, et finalement la remise du prix d’excellence Jean-Louis-Lebel a un nouveau récipiendaire.

Dans une salle du Derrick Golf Club inondée par la lumière d’une soirée estivale, à 17 h 10 a démarré l’assemblée générale annuelle de l’AJEFA, présidée jusqu’alors par Me Maryse Culh

 

Le réseau Concerto est maintenant fort de cinq communautés albertaines, alors que Saint-Albert a officiellement rejoint le navire lors de la cérémonie d’adhésion qui a été donnée à la « petite école blanche », au pied de l’historique Mission Hill, le 23 mai dernier.  

Aux côtés de Plamondon, Beaumont, Legal et Morinville, Saint-Albert travaillera donc au rayonnement de la municipalité et de la région. L’objectif que se donnent les membres du réseau Concerto, chapeauté par le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA), est de promouvoir le tourisme culturel et l’histoire francophone des communautés bilingues de l’Alberta, en plus d’y attirer investisseurs, entrepreneurs et travailleurs.

Une soixantaine de personnes se sont rassemblées à La Cité francophone, le 17 mai dernier, pour discuter des enjeux touchant les femmes immigrantes francophones dans un forum organisé par l’Alliance Jeunesse Famille de l’Alberta Society (AJFAS).

Bien que l’AJFAS tienne des forums annuels sur la jeunesse, la dernière rencontre de l’organisme dédiée uniquement aux femmes immigrantes remonte à 2005. Pour la rencontre du 17 mai dernier, des conférenciers invités ont présenté sur quatre thèmes, chacun suivi par des discussions en groupe et le partage d’idées.

Une centaine d’employés du Centre de santé Saint-Thomas d’Edmonton craignent d’être remplacés par ceux d’une agence externe dès cet été, alors que l’équipe de gestion du Centre dit explorer différentes avenues pour boucler son budget.

« Nous cherchons par tous les moyens à ce que le Centre de santé Saint-Thomas puisse continuer à opérer sans encourir de déficit », explique calmement le président du conseil d’administration du Centre, Paul Denis.

C’est confirmé : le 31 mars 2014, le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) emménagera dans les anciens locaux du Centre collégial de l’Alberta, dans La Cité francophone d’Edmonton.

« Nous voyons l’avantage d’être au cœur des associations franco-albertaines, déclare le président et directeur général du CDÉA, Marc Tremblay. Ce rapprochement physique avec la communauté nous permettra de travailler en collaboration plus étroite avec les associations. […] De plus, l’argent du loyer du CDÉA restera désormais dans la francophonie! »

Quelque 80 personnes, leadeurs de la communauté franco-albertaine et députés provinciaux, se sont réunies au Government House, le 4 mars dernier, pour participer à un banquet visant à souligner le 15e anniversaire du Secrétariat francophone.

« Nous soulignons les 15 ans du Secrétariat francophone certes, mais nous célébrons surtout 15 ans de liaisons continues entre le gouvernement de l’Alberta et la communauté franco-albertaine », a affirmé l’agent de liaison communautaire, Rhéal Poirier, qui agissait comme maitre de cérémonie de la soirée.

Le 29 janvier dernier, le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Justin Trudeau, a annoncé que les sénateurs libéraux n’auraient désormais plus leur place au caucus libéral et siègeront comme indépendants, une annonce qui a pris tout le monde par surprise, spécialement les principaux intéressés.

Mais bien qu’ils aient été pris de court, les sénateurs nouvellement « indépendants » n’ont pas tardé à clamer leur appui à cette annonce de M. Trudeau.

Le Gala des Lauriers de la PME-Alberta a conclu le Rendez-vous économique 2013 du Conseil de développement économique de l’Albert (CDÉA) en honorant ses têtes d’affiche de l’année, le 2 novembre dernier.

Les secteurs de la construction et de l’immobilier ont été particulièrement représentés cette année parmi les lauréats. L’entreprise de toits et murs végétalisés à Spruce Grove, Terra Landscaping, a remporté un laurier pour avoir favorisé l’embauche des jeunes.

Les quelque 150 membres de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) réunis à Edmonton adoptent de façon unanime un membership renouvelé.

Après plusieurs années de travail, débats et d’échanges, l’ACFA a finalement réglé la question de son membership, le 19 octobre dernier, lors de son assemblée annuelle.

« Je suis tellement heureuse que ce dossier soit réglé. Oui, il reste encore beaucoup de travail à faire notamment au niveau de sa mise en œuvre, mais le fait que nous ayons réussi à rallier tout le monde vers un objectif commun est vraiment l’élément que je retiens », a affirmé la présidente sortante de l’ACFA, Dolorèse Nolette.

Page 13 sur 21
Aller au haut