Francophonie albertaine

Entrevue vidéo avec Ibrahim Karidio, PDG d'Optimal Combustion

Ibrahim Karidio est venu parler de son entreprise Optimal Combustion sur le plateau de Nouveaux Horizons, une émission d'Alta TV. Il évoque notamment les difficultés, pour une nouvelle compagnie, de rassembler des capitaux et de se faire connaître.

Optimal Combustion travaille dans l'optimisation des chaudières, la conception de gazogènes industriels et la valorisation de ressources énergétiques. Elle cherche à collaborer avec l'industrie papetière et les compagnies de production d'électricité.

150 participants au barbecue annuel de la communauté guinéenne à Sylvan Lake

Samedi 9 aout à Sylvan Lake,  l’ambiance était festive sous la tente n°2, en face du grand lac. La foule était nombreuse, active et bien colorée, tout cela dans une ambiance de retrouvailles entre diverses composantes de la francophonie albertaine. Pour bien arranger les choses, Dame Nature a offert un excellent visage avec un thermomètre affichant au-delà des 25º C.

Le prétexte de cet événement était la deuxième édition du barbecue de la communauté guinéenne de l’Alberta  se situant dans le cadre de la programmation annuelle du bureau de l’Association des Guinéens de Calgary (AGC) dirigée par Mme Djénabou Diallo. Le comité d’organisation piloté par Morlaye Condé et Telly Sow a procédé à la planification minutieuse de l’ensemble des activités afin de créer les conditions de succès de l’événement.

Bosalisi apporte son soutien aux écoles d’Afrique subsaharienne

 

Créée le 14 janvier 2014 et installée à la Cité francophone d’Edmonton, la fondation Bosalisi veut améliorer les conditions d’enseignement en Afrique subsaharienne, notamment en République démocratique du Congo. Sa directrice générale raconte.

« En septembre dernier, mon mari [Max Mubela] a été au Congo. Il a vu qu’il y avait beaucoup de souffrance, beaucoup de pauvreté et pas beaucoup de ressources pour les jeunes, surtout en milieu rural : des écoles qui n’ont pas de bancs, pas de tableaux… On écrit par terre ! » Maryse Kiese-Mubela a beau avoir passé les premières années de sa vie au Congo, elle n’a pas connu ce dénuement. « Quand tu rentrais à l’école, tu avais un nouvel uniforme, ton sac à dos, tes affaires… », se souvient-elle.  C’était il y a une vingtaine d’années, avant qu’elle ne déménage à Montréal, puis Edmonton.

Météo

Abonnez-vous au Franco

Pour voir la version électronique, veuillez cliquer ici.

Abonnez-vous au Franco

Pour vous abonner à la version électronique, veuillez cliquer ici.